La grève SNCF a eu raison de l’appel à la compassion. La décision est prise depuis jeudi matin, le pèlerinage diocésain à Lourdes partira par le car et non par le train. Dix-huit véhicules ont été réservés, dont trois pour personnes à mobilité réduite, affrétés spécialement du sanctuaire pyrénéen.

 

Nous avons tout mis en oeuvre pour ne pas laisser les pèlerins sur le quai, galèje Roland Duval, le directeur diocésain des pèlerinages. Tout est mis en oeuvre effectivement, avec tout ce que cela comporte de réorganisation. Dans la joie et la bonne humeur de toute façon. Des animations sont prévues dans chaque car grand confort. Même si le temps de voyage sera plus long, c’est bien au départ de Laval que le pèlerinage commencera. “Ce sera un beau pèlerinage, vous verrez”.  Un courrier va être envoyé à chaque pèlerin pour expliquer ce changement de transport avec toutes les modalités.

Côté pratique

Le départ se fera depuis le dépôt des Transports Bréger, Bd Louis Armand à St-Berthevin. Rendez-vous samedi 28 avril dès 5h15, avec départ à 6h (l’horaire est impératif même s’il n’y a pas d’aiguillage!).

Les voitures des pèlerins seront gardées en parking fermé sur les lieux du départ.

Cette année, pas de départ en train…
tempus felis venenatis Sed ut mattis leo. vulputate,