Pourquoi fait-on une crèche ?

La réponse de Catherine Saba du Service National de la Catéchèse et du Catéchuménat

 

Installée dans les maisons au pied du sapin et dans les églises, la crèche exprime le sens de la fête de Noël et le mystère de la naissance de Jésus. Elle nous rappelle, tout simplement, le message d’amour de Dieu pour nous.

Pour les chrétiens, faire une crèche est une tradition. Cette représentation de Noël exprime le sens de cette fête. En se faisant homme, Jésus, Fils de Dieu, vient habiter dans nos logis et dans nos cœurs. Il nous entraîne à demeurer dans l’amour de Dieu.

Aujourd’hui c’est le premier dimanche de l’Avent, quatre semaines avant Noël. La famille de Claire installe la crèche. Louise, 15 ans se précipite sur les petits personnages soigneusement emballés pour trouver l’enfant-Jésus et le cacher jusqu’au 24 décembre au soir. Et cette nuit-là, dans les églises, le récit de la naissance de Jésus sera proclamé. Ecoutez donc : Marie, la mère de Jésus « mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune » (Luc 2, 7). De ce texte provient l’origine de la crèche, le mot « crèche » signifiant « mangeoire ».

L’histoire de la crèche de Noël

Très tôt, ont existé des pèlerinages dans une grotte à Bethleem sur l’emplacement supposé de cette mangeoire. La Nativité est représentée par des images, des fresques et des mosaïques. Mais c’est à Saint François d’Assise qu’est attribuée la première crèche vivante. Il disposa une véritable mangeoire remplie de paille, avec un âne et un bœuf. Aujourd’hui toutes sortes de crèches existent. Les dimensions, les matériaux, les personnages varient mais à chaque fois, elles rappellent le message d’amour de Noël.

Faire une crèche pour accueillir la joie de Noël

Dans les maisons, les crèches rassemblent les générations. Installer les personnages, contempler la crèche entretient la mémoire de chacun. Les enfants questionnent, racontent : « C’est Marie, la maman de Jésus. Et Quand Jésus arrivera-t-il ? ». Les adultes témoignent du sens de Noël. Ils favorisent l’atmosphère de simplicité qui entoure la naissance de Jésus. Les familles se rassemblent autour de la crèche pour prier, chanter, accueillir aujourd’hui dans nos vies, Jésus, le Sauveur du monde qui vient apporter la joie de Noël. Faire une crèche, c’est demeurer dans l’amour de Dieu pour en témoigner concrètement auprès de tous.

La coutume est d’installer la crèche le premier dimanche de l’Avent et de la démonter à la fin du temps de Noël après l’Epiphanie. Certains gardent la tradition ancienne de l’exposer jusqu’au 2 février, la fête de la chandeleur, la présentation de Jésus au temple, 40 jours après Noël.

Prière de Jean XXIII à réciter devant la crèche

Ô doux enfant de Bethléem,
accorde-nous de communier
de toute notre âme
au profond mystère de Noël.

Mets dans le cœur des hommes cette paix
qu’ils recherchent parfois si âprement,
et que toi seul peux leur donner.

Aide-les à se connaître mieux,
et à vivre fraternellement
comme les fils d’un même Père.
Découvre-leur ta beauté,
Ta sainteté, ta pureté.

Éveille dans leurs cœurs
l’amour et la reconnaissance
pour ton infinie bonté.
Unis-les tous dans ta charité
et donne-nous ta céleste paix.
Amen

La crèche de l'église de Le Pas
La crèche de l'église de Le Pas

Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien

Le Seigneur est mon berger :
je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche,
il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles
et me fait revivre ;
il me conduit par le juste chemin
pour l’honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m’accompagnent
tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la maison du Seigneur
pour la durée de mes jours.

 

Psaume 22 – Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés