Le choeur cathédrale

Vitrail, cycle d’Élie

Maurice Rocher, Atelier Barillet, Paris, 1952-1962.

 

YouTube Logo

YouTube Logo
Vitrail, cycle d’Élie,

Neuf siècles avant le Christ, le royaume du nord, Israël, s’oppose au royaume du sud, Juda, qui se considère comme le vrai peuple de Dieu et possède le temple de Jérusalem.

En effet le roi d’Israël a épousé une femme non juive, Jézabel, qui adore le dieu Baal et entraine avec elle une partie du peuple juif. Elie est prophète et tente de ramener le peuple hébreu vers Yahvé, le vrai Dieu, Dieu de leurs pères.

Scène du bas : pour montrer que Yahvé est le seul vrai Dieu, Elie demande aux prêtres de Baal de préparer un autel pour le sacrifice d’un taureau. Puis ceux-ci invoquent Baal mais rien ne se passe. Alors Elie prépare un autel pour sacrifier un taureau à Yahvé. Elie invoque Yahvé et la foudre met le feu sur l’autel, manifestant la présence de Yahvé.

A la suite de cela, Elie et les hébreux massacrent les prêtres de Baal ce qui déplait à Jézabel, et Elie doit fuir pour ne pas être tué.

Scène du milieu, Elie s’est réfugié sur le mont Sinaï où il attend que Dieu se manifeste. Il est âgé et fatigué ; aussi il demande à Dieu de lui donner un successeur. C’est dans « le murmure d’une brise légère » qu’Elie reconnaît la présence de Yahvé qui lui donne le jeune Elysée comme compagnon.

Scène du haut : Elysée ne se sent pas capable de succéder à Elie comme prophète, mais Elie lui fait savoir que s’il voit son esprit le quitter lors de sa mort, Elysée recevra cet esprit. C’est pourquoi Elysée est allongé sur le sol et regarde le char tiré par 3 chevaux qui emporte l’âme d’Elie (petit personnage blanc) qui sort d’Elie, à gauche.