Visite commentée des églises avec votre smartphone

Pendant le premier confinement, « aller à l’église » nous a tellement manqué ! Prier dans « notre église », participer à des célébrations, mais aussi, y trouver le silence, la prière, s’y promener, s’arrêter devant une statue, un tableau, marcher dans ce chemin d’histoire et de foi… La Commission diocésaine Art sacré a mis en place des visites guidées de plusieurs églises de notre diocèse sur smartphone : Marie-Eline et Yves Guihaire, responsables de la commission, nous expliquent la genèse de ce beau projet.

Durant le premier confinement, l’idée que nous avions depuis longtemps s’est précisée. Elle est devenue un objectif : créer un site pour des visites guidées de nos églises sur smartphone… Mais comment s’y prendre ? C’est un travail qui demande beaucoup de réflexion et de temps… Et si c’était le moment ? Aux côtés de don Pierre-Antoine, don Armand nous encourage : « Imaginez un parcours. Faites découvrir la cathédrale par un pèlerinage d’œuvre en œuvre. Allez-y… ! ». Les photos de chaque œuvre sont là, Internet contient les renseignements manquants. Les mails vont bon train entre don Armand et nous. Comment naît une œuvre d’art sacré ? Les commandes, les circonstances, les dates, les thèmes, sans compter la beauté de ces œuvres, la profondeur de la foi des artistes qui les ont créées. Cette foi qu’ils nous transmettent.

La beauté fait du bien

Notre mission en Commission art sacré nous a rendus sensibles à ce que l’on perçoit chez tous, chrétiens ou non, croyants ou pas : la soif de beauté. Cette beauté qui nous attend dans nos églises et nous parle de notre foi. Nous sommes à la fin mars et fixons une date pour l’ouverture de la « Visite de la cathédrale par smartphone » aux « Journées du Patrimoine 2020 » , les 20 & 21 septembre. Les Sœurs de la Coudre et les Frères de la Cotellerie nous donnent l’autorisation d’illustrer les commentaires avec les chants de leurs disques. Après écriture, relecture, conseils, enregistrements, tout est prêt : la mise en ligne est réalisée sur le site du diocèse par Patrick Pereira. Le 21 septembre, nous accueillons beaucoup de visiteurs « déconfinés » et c’est une journée de bonheur. Chacun découvre la beauté des œuvres d’art de la cathédrale, avec des détails et surtout « un sens », une approche des symboles. Nous sommes en « Présence-ciel » et on peut approfondir au retour, à la maison.

Statue N-D de Bonne-Encontre
Statue de Notre-Dame de Bonne-Encontre
©diocesedelaval.fr

De nouveaux projets

Alors, d’autres paroisses s’intéressent à cette réalisation, se renseignent, nous contactent, motivées, épaulées par leur curé. À Mayenne, une équipe se crée, mobilisée par le Père P.-M. Perdrix : le projet est bien avancé. Préparée depuis décembre, la visite guidée de l’église Saint-Vénérand pour laquelle don Ludovic nous a soutenus, vient d’être mise en ligne. Quelques paroissiens ont prêté leur voix pour les commentaires, avec l’aide de Radio-Fidélité.

Et maintenant ? Le Père Renaud Saliba nous fournit tous les documents nécessaires pour envisager la visite guidée de la Basilique de Pontmain. La Maîtrise Saint-Léonard de Fougères nous permet d’utiliser son interprétation des chants à Marie, Mère de l’Espérance.

Si vous aimez votre église, si l’envie vous prend, si l’énergie est là, surtout cultivez vos talents. Parlez-en à votre curé, à votre paroisse, formez une petite équipe… Et faites signe à la commission diocésaine d’Art sacré !

Nous restons maîtres d’œuvre et nous sommes à votre disposition ; notre expérience doit servir cette belle cause.

Nous contacter 
Yves et Marie-Eline Guihaire : 06 09 28 13 66

Espace des prêtres réfractaires
Les prêtres réfractaires, 21 janvier 1794

Le QR-Code pour visiter :

Si votre smartphone est récent : 

1/ Ouvrez l’application « photo » de votre smartphone.
2/ Sans prendre la photo, visez le QR-Code.
3/ L’adresse internet de la visite apparaît : cliquez sur cette adresse et le parcours de la visite s’affiche.

Vous pouvez suivre ce parcours, tel qu’il est proposé ou cliquer sur une œuvre en particulier.

Si votre smartphone est un peu ancien, il vous faut, préalablement, installer et ouvrir l’application QR-Code. C’est gratuit.

Pour les malentendants, le texte est écrit.

Une connexion Internet est indispensable.

Et si vous souhaitez visiter en “distanciel“, saisissez l’adresse internet figurant sur l’affiche.