Quelles sont les directives ?

Depuis le 13 mars dernier, par décret gouvernemental, les conditions de visites en EHPAD se sont assouplies, suite à la vaccination générale des personnes âgées.

Mais depuis il y a eu le nouveau confinement, débuté le 3 avril 2021. Qu’en est-il exactement aujourd’hui ?

Des règles variables

Les règles varient d’un établissement à l’autre. En général, il faut prendre rendez-vous. Parfois seules les personnes vaccinées sont dispensées de rendez-vous. Le gouvernement recommande de réaliser 72 h avant la visite un test PCR, qui doit être négatif. En général les visites sont limitées quant au nombre de personnes autorisées à entrer dans les chambres, de même pour la durée de la visite, ne devant pas excéder une heure.

Bien évidemment, il faut respecter les règles du confinement : attestation si l’on se déplace à plus de 10 km, horaires du couvre-feu. Les gestes barrière sont indispensables : masques, gel hydro-alcoolique, distanciation sociale.

 

Et les célébrations ?

Dans les hôpitaux et EHPAD, les aumôniers en titre peuvent continuer leur mission, mais pas les équipes de bénévoles. Dans certains EHPAD, la célébration des messes a repris, mais à un rythme moins soutenu qu’auparavant, du fait de l’absence des bénévoles. La communion ne peut pas être toujours donnée.

Dans les hôpitaux, l’absence de bénévoles fait que la visibilité de l’aumônerie est moindre. Les aumôniers sont appelés sur demande du malade.  de son entourage ou des soignants, essentiellement au moment de la fin de vie. Le sacrement de l’onction des malades peut bien sûr avoir lieu.

Dans les services où les malades sont isolés et où les visites sont interdites, l’aumônier peut être un relais entre la personne et la famille.

Des conditions pesantes

Espérons que la situation s’améliorera dans les semaines à venir, car ces conditions restreintes  pèsent sur le moral des personnes âgées, mais aussi des bénévoles !