Un bas-relief exceptionnel de l’Adoration des Mages situé dans l’église de Martigné-sur Mayenne vient d’être restauré. Ce véritable petit trésor a été béni dimanche 5 janvier en la fête de l’Epiphanie en présence de nombreux paroissiens. Une découverte s’impose.

En 2017, la commission diocésaine d’Art Sacré (CDAS) découvre, dans l’ancienne chapelle des fonds baptismaux de l’église de Martigné, un bas-relief de l’Adoration des Mages. En pierre polychrome, et de grande dimension – h 1,80 m, l 1,60 m –   l’oeuvre est magnifique mais « un peu cachée », en très mauvais état… et oubliée.

Une oeuvre du XVIIIe siècle exceptionnelle

Issue de l’ancien retable, elle fut réalisée en 1736 par le sculpteur Lavallois Nicolas Poisson. La scène représentée est remarquable : l’enfant Jésus touche le front du Mage, prosterné en adoration. Il le bénit comme pour bénir l’humanité. Après une légère restauration graphique du service PAO du diocèse, le tableau illustre la carte de vœux 2018 de Mgr Thierry Scherrer qui écrit que cette œuvre d’art mériterait une belle restauration.

Classée depuis 1909

Message bien reçu par Arnaud Bureau, conservateur des antiquités et objets d’art à la direction du patrimoine de la Mayenne, qui prend en charge la procédure de restauration et la maîtrise d’ouvrage, l’œuvre étant classée MH depuis 1909.

N’hésitons pas à venir prier devant l’Adoration des Mages

Ce petit trésor, nouvellement placé dans le transept gauche, a été magnifiquement restauré par Valérie Thuleau, restauratrice en sculpture à Tours ; l’atelier de taille de pierre l’Echauguette au Mans ; Quentin  Morisset, ferronnerie d’art à Nazelles-Negron, et grâce à la contribution financière de la DRAC, du Département et de la commune de Martigné. Il a été béni dimanche dernier par le frère Marie-François Perdrix, curé de la paroisse et commenté très poétiquement par Marie-Eline Guihaire, coresponsable CDAS. Nous vous invitons vivement à aller l’admirer et le méditer. Comme le rappelait le père Marie-François, puissions-nous entrer plus profondément dans ce mystère de l’Incarnation grâce à cette oeuvre et toutes les autres qui nous sont données.

 

Yves et Marie-Eline Guihaire
Délégués à l’Art Sacré pour le Diocèse de Laval
Ce petit trésor mis en place dans l’église de Martigné-sur-Mayenne
a été l’occasion d’une présentation de l’oeuvre par Marie-Eline GUIHAIRE,
responsable de la commission diocésaine d’Art Sacré.
Le bas-relief, avant et après la restauration.
Un beau travail d’équipe.