Il y a quelque temps, au cours d’une veillée de prière au Foyer de Charité de Tressaint, il nous était proposé de nous avancer dans le chœur pour vénérer l’un ou l’autre signe de notre baptême : l’eau baptismale, le cierge pascal, le vêtement blanc ou encore le Saint-Chrême…

 

Une dame de 45 ans environ était présente, qui ne connaissait pas tellement Jésus et l’Eglise. Mais elle était là, et pour toute la retraite !

Nous l’avons vue s’avancer vers le Saint-Chrême… Elle a regardé et touché la petite fiole puis elle a vénéré l’huile sainte avec une grande profondeur…

Et le lendemain, elle a témoigné : « Je me suis avancé… Je ne savais pas trop ce que c’était que le Saint-Chrême. Mais je me suis dit : “Ça doit être une crème de beauté pour l’âme.” »… 

Magnifique définition, qui nous invite à regarder avec un œil neuf le sacrement du baptême et le sacrement de la confirmation dont chaque chrétien est appelé à vivre…

Prenons soin de notre âme et, dans une prière simple et confiante, laissons Dieu lui prendre soin de nous chaque matin. Et bienvenue à toutes les âmes qui veulent se faire une petite beauté !…