Pendant l’Assemblée plénière d’automne à Lourdes, les évêques vont continuer leur travail de lutte contre la pédophilie dans l’Eglise. Ils recevront notamment des victimes d’abus sexuels. Un long rapport vient d’être publié, qui est l’aboutissement du long travail commencé dès 2009.

 

Le 12 avril 2016, Mgr Georges Pontier, président de la Conférence des évêques de France (CEF) annonçait une série de mesures prises pour accentuer la lutte contre la pédophilie. En janvier 2017, la CEF faisait paraître un comparatif présentant l’évolution des chiffres significatifs depuis 2010. Ce bilan s’accompagnait de la parution du guide mis à jour

“Lutter contre la pédophilie».

En octobre 2018, la CEF fait paraître à nouveau un rapport présentant d’une part l’évolution des chiffres significatifs, et d’autre part le dispositif mis en place depuis avril 2016 :

Les chiffres font notamment état du nombre de personnes s’étant manifestées  auprès des évêques entre 2017 et 2018 (211), le nombre de signalements adressés au procureur (75) ou encore le nombre de sessions de formations organisées sur cette période et concernant 7 à 8000 personnes.

Une frise chronologique des deux ans passés indique les grandes étapes de la lutte contre la pédophilie en Eglise.

Les différents dispositifs mis en place sont expliqués : cellule permanente de lutte contre la pédophilie (CPLP), outils de mise en relation et d’information (site internet, boîte mail), dispositifs d’écoute, modes de formation et de sensibilisation et leurs différents publics (séminaristes, prêtres, laïcs).

Dans le contexte actuel, la CEF mesure l’importance de publier ces informations. Cette démarche d’information s’inscrit pleinement dans le cadre général de la lutte contre la pédophilie qui vise à la sensibilisation de tous.

Plus d’infos