Ce samedi 19 mars a eu lieu la première séance du conseil pastoral diocésain, une nouvelle instance convoquée par l’évêque à la suite de notre synode diocésain : dix-sept membres dont treize laïcs, venus de toute la Mayenne pour réfléchir avec l’évêque aux réalités pastorales de notre diocèse.

Ils étaient dix-sept, réunis ce samedi 19 mars à la Maison diocésaine autour de Mgr Scherrer. Les membres de cette belle équipe venaient de tout le diocèse : une majorité de laïcs, trois prêtres dont un religieux, et un diacre permanent. Ils forment un conseil très mélangé, aux différents horizons pastoraux, et représentent la grande diversité du peuple chrétien mayennais ; mais en commun, ils partagent un grand amour de notre Église diocésaine et le désir de la servir !

Les laïcs ont pour la plupart été élus par les membres des équipes d’animation pastorale des paroisses. Quelques membres sont par ailleurs élus du fait de leur mission : Frère Jean-François Croizé comme représentant des religieux et religieuses de Mayenne, Jean-Claude Foubert pour le groupe des diacres permanents, Marie Le Bras pour les services diocésains. Marie Quillet, étudiante et future enseignante, responsable diocésaine du MEJ (Mouvement Eucharistique des Jeunes) a été appelée par l’évêque pour représenter les mouvements apostoliques et associations de fidèles laïcs. Les membres laïcs du conseil épiscopal sont également membres de droit, ainsi qu’Anne-Elisabeth Veyrières du fait de sa mission au service de la pastorale des jeunes.

Le conseil pastoral diocésain, réuni pour la première fois le samedi 19 mars

Qu’est-ce qu’un conseil pastoral diocésain ?

Pour exercer son ministère, l’évêque peut s’entourer de plusieurs conseils : le conseil épiscopal, son conseil le plus proche, qui se réunit chaque semaine ; le conseil presbytéral, qui réunit les prêtres en activité ; le conseil diocésain des affaires économiques, qui l’aide à prendre les décisions financières importantes.

Le conseil pastoral diocésain, dans le droit canonique, est l’une de ces instances que l’évêque est fortement invité à mettre en place. Ses membres appartiennent à différents états de vie mais sont majoritairement des laïcs, à l’invitation expresse de l’Église.

Le motu proprio Ecclesiae Sanctae (1966) définit ainsi le rôle du conseil pastoral diocésain : « étudier et examiner tout ce qui concerne les activités pastorales et proposer à partir de là des conclusions pratiques, afin de promouvoir la conformité à l’Évangile de la vie et de l’action du Peuple de Dieu. »

Ce conseil est de nature consultative. Cependant l’Église invite l’évêque à tenir pleinement compte de ce qui y est partagé. Dans ce conseil doit s’exprimer le sensus fidelium, le « sens de la foi des fidèles », par lequel l’Esprit Saint parle ! 

A quoi sert le conseil pastoral diocésain ?

Le conseil pastoral diocésain se réunira quatre fois par an. Il a pour horizon la préparation d’une assemblée synodale en 2024, qui élaborera les grands principes de l’action de notre Église diocésaine.

Le conseil pastoral diocésain est ainsi un laboratoire pastoral, où chacun, fort de son expérience et à l’écoute des réalités de tous les territoires, peut participer à l’élaboration des orientations diocésaines, et tout particulièrement à la mise en place des orientations synodales. Il y a des décisions importantes à prendre pour l’avenir ; le conseil pastoral diocésain y contribuera de façon déterminante.

Cette première journée a déjà été riche en échanges : après avoir pris le temps de se présenter, de raconter son parcours dans l’Église et d’expliquer les raisons de son « oui » à sa participation au conseil pastoral diocésain, chaque membre a pu exprimer ce qu’il attendait de cette instance : des attentes fortes, qui vont de l’évangélisation au soin des plus petits, en passant par la jeunesse, la formation, la synodalité… De grands chantiers qui attendent notre diocèse pour les années qui viennent !

Anne-Elisabeth Veyrières