La crise sanitaire a provoqué des vocations mais a aussi fragilisé les structures. Après le coup d’arrêt du Covid, les associations doivent refaire le plein de bénévoles. C’est le cas de l’aumônerie des hôpitaux du diocèse de Laval qui espère mobiliser des bonnes volontés pour accompagner les malades qui les attendent expressément.

Avant le Covid, ils étaient juste assez nombreux, mais à présent, la situation est difficile. Les bénévoles manquent dans les hôpitaux, les maisons de retraites, et aussi auprès de personnes vivant à domicile. Même si la crise sanitaire a éveillé des vocations, ce n’est encore pas suffisant pour apporter joie et douceur à ceux qui souffrent physiquement, psychiquement ou spirituellement.

 

Un bénévolat qui fait entrer l’Église dans les établissements hospitaliers

Dans le diocèse 12 aumôniers d’hôpitaux sont envoyés en mission dans les hôpitaux et les Ehpad ainsi que vers les paroissiens isolés qui ne peuvent plus participer à la vie de la communauté. Des équipes de bénévoles sont indispensables pour les aider à mener à bien cette mission. « Il s’agit de permettre que l’Eglise rentre à nouveau à l’intérieur de l’hôpital et dans les Ehpad », explique Marie le Bras, responsable de l’aumônerie des hôpitaux dans le diocèse. «  Dans le département de la Mayenne, à Laval, nous sommes passés de 80 bénévoles mobilisés avant le Covid à une trentaine aujourd’hui »  constate avec tristesse Marie Le Bras. Cette défection s’explique en partie par la situation mais surtout, l’interdiction faite aux bénévoles de continuer leur mission pendant les deux années qui viennent de s’écouler.

 : certains ne sont pas vaccinés; d’autres ne se sentent plus capables de poursuivre la mission, les derniers sont passés à autre chose. Ce constat est terrible pour les malades qui expriment le besoin de recevoir une présence spirituelle dans une période de leur vie particulièrement pénible.

©fotolia

Bénévole, une aventure humaine

« A l’homme qui souffre, Dieu ne donne pas un raisonnement qui explique tout, mais il offre sa réponse sous la forme d’une présence qui accompagne » (Pape François, Lumen fidei, n.56). Les bénévoles ne sont pas livrés à eux-mêmes. Avant d’être envoyés auprès des malades, ils sont formés et encadrés par des équipes compétentes. Outre les visites aux personnes, l’équipe vit des temps de rencontres, de partage et de prière commune. Ils peuvent ainsi vivre une vraie fraternité. Leur mission consiste avant tout à écouter, accueillir, donner du temps,. Ils peuvent également prier avec la personne, lui porter la communion, ou l’accompagner physiquement de la chambre au lieu de l’établissement où sera dite la messe. « Il s’agit de donner du temps, de prêter une oreille attentive, d’accueillir le silence… mais il s’agit surtout de beaucoup recevoir » affirme Cécile bénévole pour une maison de retraite de Laval.

 

Pour rejoindre l’aumônerie des hôpitaux

« N’hésitez pas à contacter le service d’aumônerie du lieu où vous êtes. N’hésitez pas à signaler les personnes hospitalisées de votre connaissance qui aimeraient recevoir notre visite » encourage Marie.

Valérie FOURTANÉ

Si vous voulez donner de votre temps et de votre énergie aux autres, que vous soyez débutant ou confirmé, contactez l’équipe de la pastorale de la Santé :
rdah@diocesedelaval.fr
Tél. : 06 81 02 36 77 ou 06 71 92 26 16

Prière écrite par une religieuse, dans la revue nationale « Pastorale santé ».

Toi qui pars en visite,
Une année pleine est devant toi… longue et si courte à la fois.

Que prends-tu avec toi ?
Sais-tu que ta parole s’attend, que ton silence s’espère,
Qu’un sourire ouvre ses portes, qu’un geste diffuse la paix ?

 Oui, tu le sais.

 Peut-être t’est-il déjà arrivé d’hésiter au seuil de la porte,
De te croire inutile ou même dérangeant ?
Peut-être tes pieds un jour ont rebroussé chemin,
Écourté le temps promis ?

Une année pleine est devant toi… longue et si courte à la fois.

La goutte d’eau dans le désert, la main tendue au bord du précipice,
Le goût d’éternité quand la vie s’enfuit, l’huile d’une lampe dans les ténèbres,
La flamme d’un regard dans la plus grande solitude, Dieu aime passer par toi

Que tout cela soit donné, que tout puisse être reçu
Reçu – Donné – Partagé
De qui à qui ? Nul ne le sait

 Une année pleine est devant toi… longue et si courte à la fois.

Laisse-toi
Embaucher par Jésus sur le chantier de sa prière
Vis
Chaque visite comme une prière au Dieu de la Vie

Marie Salomé, petite sœur de Jésus.