Des Calendriers de l’Avent, il y en a de toutes les sortes : ils peuvent nous distribuer des versets de la Parole de Dieu, des chocolats, ou même des tisanes… Dans plusieurs paroisses en Mayenne, une belle proposition est vécue par les communautés : le Calendrier de l’Avent inversé. En quoi consiste-t-elle ? Isabelle Lelièvre, de la paroisse de Notre Dame de Charné, nous explique tout!

 

Depuis quelques jours, des calendriers sont accrochés dans les maisons et chaque jour, du 1er au 24 décembre, les enfants, mais aussi les plus grands, pourront ouvrir une fenêtre et récupérer la surprise qui se trouve derrière. Cette fois, il ne s’agit pas de recevoir quelque chose, mais de donner : c’est le calendrier de l’Avent inversé !

Chaque jour, du 1er au 23 décembre, dans une boîte personnalisée, les personnes qui souhaitent participer à cette opération, déposent dans un carton un objet utile : produits d’hygiène (dentifrice, brosse à dents, shampooing, savon, gel douche), boîtes de conserve, biscuits, boissons, vêtements… Tout le monde peut participer à cette opération, en famille, en classe, en mouvement…

Le 23 décembre, après avoir fermé et décoré le carton, comme un cadeau, celui-ci est amené au presbytère d’Ernée, entre 18h et 19h. Ils seront ensuite déposés au Centre intercommunal d’action sociale (CIAS) de l’Ernée pour distribution aux personnes du Territoire qui en ont besoin, via la banque alimentaire, l’épicerie sociale ou les Restos du cœur.

Cette action est née d’un lien que Dominique ( référent du Secours Catholique du secteur) a avec le C.I.A.S  d’une part et d’autre part une amie, ayant concrétisée ce calendrier l’année précédente, nous avait confié deux colis que nous avons donnés à deux familles. Elles ont fait le bonheur de ces personnes .

Naturellement , l’idée s’est concrétisée en faisant du lien entre les paroissiens , les enfants des écoles catholiques, les enfants et familles de l’ACE , les membres du Secours Catholique. L’initiative est très bien accueillie .

Notre action pourra permettre de pallier aux besoins primaires de personnes proches de nous, de créer du lien entre les partenaires mouvement, école, paroisse et aussi avec les organisations publiques de notre secteur. Beaucoup de liens, dans ce contexte actuelle où les contraintes nous éloignent , donnent de la joie et de l’espérance pour cette période de l’Avent.

Isabelle et Dominique LELIEVRE (membre de l’équipe pastorale)
Paroisse Notre Dame de Charné

©pixabay