Le service de la Formation permanente s’adapte en ces temps de pandémie ! Il vous propose l’intégralité de ses formations en visio-conférences : l’occasion de suivre chacune confortablement installé dans son canapé… L’une des dernières en date est la formation autour des Psaumes, proposée par le Père David Dugué, des membres du service de la Pastorale liturgique et sacramentelle et du service de Catéchèse. Cette formation a été proposée en trois temps : trois après-midis pour les découvrir et en vivre. Nous avons demandé à Soeur Monique, sœur franciscaine, de nous raconter comment elle a vécu la formation, ainsi que la place des Psaumes dans sa vie de chrétienne et de consacrée.

« J’ai particulièrement apprécié la formation sur les Psaumes.

Il faut dire que dans la vie religieuse apostolique, les psaumes ont une place importante, en particulier dans la Prière du temps présent de tous les jours, Laudes et Vêpres en communauté, mais aussi dans la prière personnelle.

Cette prière est celle de toute l’Église, celle du peuple d’Israël ; elle nous met en communion avec tous les croyants : Jésus a prié les psaumes.

Par les Psaumes, toute ma vie humaine, mon humanité s’exprime. Nous retrouvons tous nos sentiments humains, que ce soit la plainte, la supplication, parfois même la révolte, mais aussi, la louange, le merci, l’action de grâce pour les bienfaits et la bonté du Seigneur, pour sa création.

Le Psaume me permet de rejoindre très concrètement des évènements, des rencontres, personnellement, en communauté, en Eglise, que ce soit des évènements douloureux, tristes, ou bien joyeux, heureux. Le Psaume 13 médité dans la formation par le Père David, m’a beaucoup parlé. A partir des événements actuels dans notre monde, épidémie, chômage, confinement, maladies, on apprécie parfois de retrouver un Psaume qui traduise notre ras-le-bol : « jusques à quand Seigneur », « Combien de temps Seigneur vas-tu nous oublier ». Mais après avoir crié la détresse, c’est la confiance en Dieu que je rejoints, ce Dieu qui nous sauve, ne nous abandonne jamais. Dans la fatigue, le découragement, je m’adresse surtout à Lui, « Seigneur, mon roc, mon rocher, ma forteresse et mon libérateur, tu es le Dieu qui me sauve » « je lui rends grâce surtout parce qu’il m’aime totalement telle que je suis ».

Dans notre prière communautaire, nous apprécions de lire parfois un Psaume posément, et ensuite de partager un mot, une parole qui nous a touchées, en lien avec notre vécu, nous amenant à une méditation contemplative.

En priant les Psaumes, nous rejoignons tout ce qui fait notre vie, les évènements si petits soient-ils, la vie de tous ceux que le Seigneur met sur notre route, ceux avec qui nous sommes en lien pour la mission de la communauté : en paroisse, auprès des personnes seules, isolées, auprès de catéchumènes, de personnes en lien avec le Secours catholique, situations de pauvreté, de violence, de précarité, de différentes religions… les événements du monde, de l’Eglise.

Les Psaumes sont une prière réellement ancrée dans notre vie quotidienne, par la relation à nous-même, à Dieu et aux autres, dans l’Eglise et dans le monde.

Merci pour cette formation qui a permis de renforcer le sens de cette prière des psaumes. »

Soeur Monique, religieuse franciscaine