Résumé:

 » Où es-tu quand j’ai mal ? Si cette question a autant d’importance, c’est qu’elle traverse un jour ou l’autre chacune de nos vies.
La souffrance, sous toutes ses formes, remet en cause la relation à soi-même, aux autres et à Dieu, et ce cri nous a semblé une bonne expression du tremblement de terre qui parfois nous ébranle.  » Cette question traverse depuis longtemps notre réflexion commune. Nous nous la sommes posée sur nos lieux de travail. Nous l’avons partagée avec des pèlerins à Lourdes, souffrants ou proches d’un souffrant.
Dans toutes ces rencontres, cette question « Où es-tu quand j’ai mal? » revenait, se précisait.  » Aussi bien ce livre n’est-il pas un livre d’experts mais de témoins, et nous le voulons tel. Au travers de ce que nous avons écouté, touché et vu, nous voudrions proposer un chemin à parcourir et donner des mots pour dire cette expérience de la souffrance, une expérience qui reste impossible à saisir pleinement mais que, peut-être, ces mots pourront aider à traverser.
 » Nous dédions ces pages à celles et ceux qui les liront et à celles et ceux grâce à qui elles furent écrites, même s’ils l’ignorent, en particulier les personnes fréquentant les services où nous travaillons et les pèlerins de Lourdes, mais plus largement à toutes celles et ceux qui, un jour, ont crié à Dieu ou à l’un des leurs : « Où étais-tu quand j’avais mal ? » «