Qu’est-ce que L’Eucharistie ?

L’Eucharistie est le troisième sacrement de l’Initiation Chrétienne. Le mot “Eucharistie” signifie “action de grâces”. C’est le peuple qui rend grâce au Père, par son Fils, dans l’Esprit pour le don qu’il nous fait de sa Vie.

« L’Eucharistie est la source et le sommet de toute la vie chrétienne » (Vatican II Constitution sur l’Église n° 11)

C’est par l’Eucharistie que nous est donnée la Vie de Dieu, le Pain de la route. Recevoir le Pain de Dieu nous invite à partager notre pain avec nos frères en humanité. L’Eucharistie structure la vie chrétienne, elle la ponctue, elle est la respiration dans la vie spirituelle. C’est une actualisation de la Pâque et non pas sa répétition ou son simple souvenir. L’Eucharistie, ou la messe, est un rappel de la dernière Cène, de la mort et de la résurrection de Jésus Christ.

 

L’Eucharistie rend permanente la présence du Christ ressuscité qui continue de se donner à nous et nous appelle à prendre part au banquet de son Corps et de son Sang. De la pleine communion avec Lui découlent tous les autres éléments de la vie de l’Église, avant tout la communion entre tous les fidèles, puis l’engagement à annoncer., et à témoigner de l’Évangile, l’ardeur de la charité envers tous, vers les pauvres et les petits tout spécialement 

“Vous ferez cela en mémoire de Moi”

Ce sacrement, institué par Notre Seigneur Jésus Christ lors de la dernière Cène, est avant tout le sacrement de la Foi. Nous croyons, sans pouvoir l’expliquer, que le Christ est mystérieusement présent dans l’hostie consacrée. C’est le don du Christ Lui-même, de sa personne, de sa sainte humanité et de son œuvre de salut, de celle du Père, par l’Esprit. L’Eucharistie est un des mystères les plus difficiles à comprendre pour l’Homme, et Mère Térésa en parlait comme dépassant toute capacité humaine de compréhension, qu’il faut accepter avec une foi profonde et un profond amour. Jésus nous a offert l’Eucharistie pour que l’on n’oublie pas ce qu’Il est venu faire et ce qu’Il est venu nous révéler. Mais plus encore qu’un mémorial de sa mort et de sa résurrection, c’est La Vie que le Christ nous donne sous la forme de l’hostie, ce foyer divin où l’on va puiser la Vie comme il l’a dit lui-même à la Samaritaine. Cette Vie qui nous anime, et nous renvoie à la promesse de l’éternité, du Jour du Seigneur. Il nous montre ainsi le lien qu’il a voulu entre Lui et nous, entre Sa personne et l’Église. Il rend présent sa vie à la nôtre, oriente et donne un sens à notre vie. Nous pourrions dire qu’il fonde notre vie.

CONCLUSION

 

L’Eucharistie fait l’Église, disait le Père de Lubac. C’est par ce sacrement, témoignage suprême de l’amour que Dieu a pour nous, que Dieu est présent substantiellement dans notre monde et dans notre vie. Comme don du Christ, l’Église reçoit l’Eucharistie et devient, comme nous le disions en introduction, source et sommet de toute vie chrétienne.

 

 Liturgie et sacrement conférence des Evêques de France  https://liturgie.catholique.fr/