Les priants des campagnes, confrérie de croyants chrétiens catholiques, sont appelés à faire “ ressusciter” la prière dans leurs églises rurales, ou périurbaines tant il est vrai que nos banlieues sont les campagnes du 21ème siècle à évangéliser comme les campagnes de la fin du 17ème siècle le furent par Saint Louis-Marie Grignion de Montfort.

Grand prédicateur de la dévotion à Marie, Saint Louis-Marie Grignion de Montfort  nous incite, pendant le mois de mai, mois de Marie, à prier le Rosaire, chaque fois que possible, dans nos églises rurales, en les ouvrant et en les faisant résonner de nos prières et parfois de nos chants.

 

Moi de Mai, mois de Marie

« Multiplions les petits groupes de “priants” dans nos territoires. Ils seront autant de témoins de notre foi. L’évangélisation commence d’abord par le témoignage du croyant dans le Christ ressuscité » explique Philippe de la Mettrie, fondateur de l’association pour le département.

Des actions pour sauver nos clochers

Le but de l’association est de contribuer, par toutes actions et tous moyens, humains, spirituels, politiques, juridiques, matériels et financiers, à la conservation et la sauvegarde de tous lieux de culte constitutifs du patrimoine cultuel et culturel de la France et de ses territoires, en particulier des églises et chapelles et ainsi leur conserver leur vocation de lieu de prière commune. « Elles auront d’autant plus de poids que nous serons plus nombreux, adhérents et sympathisants », poursuit-il. « Demain il est indispensable que nous soyons plus nombreux encore à vouloir conserver ces lieux qui témoignent de notre histoire et de notre civilisation. »

Rejoignez les Priants des campagnes : https://priantsdescampagnes.fr/ que vous soyez en ville ou dans nos campagnes !

Oriflamme proposé dans le diocèse de Sées

Interview

Philippe de la Mettrie, président de l’association « Priants des campagnes » sur Radio Fidélité Mayenne.

Radio Fidelite Mayenne