Il n’y a pas de recettes magiques pour qu’un couple dure mais il existe des dangers à éviter, des points à aborder pour qu’une vie de couple réussisse. Quand on chemine, à fortiori à deux, il est fortement recommandé de faire un point régulièrement, pour s’assurer que l’on est dans la bonne direction, que les options prises et les ajustements nécessaires sont bien partagés. Le dialogue est une des pierres fondamentales.  Des mouvements proposent de renouer avec ce capital.

Pour cheminer vers un but, il faut de la volonté, des actions concrètes et des rendez-vous réguliers. Le rythme de vie actuel, où beaucoup ont tendance à courir pour trouver du temps, à multiplier les engagements, est un obstacle pour les époux s’ils ne placent pas dans leurs priorités du temps pour prendre soin de leur couple. Les Equipes Notre-Dame (END) est un mouvement qui met en œuvre des moyens simples mettant l’accent sur les efforts concrets. Dans le mouvement cela s’appelle le devoir de s’asseoir (ou DSA). Il est considéré comme l’une des plus grandes intuitions du fondateur du mouvement, le Père Caffarel. 

©pixabay

Le devoir de s’asseoir est un temps particulier

Une fois par mois, le couple s’engage à prendre un temps pour échanger avec son conjoint sur les questions essentielles de la vie. Un tête-à-tête pour souffler, pour se poser, pour se regarder, pour s’écouter. « Nous avons le sentiment que les couples aujourd’hui rencontrent effectivement des difficultés de types différents pour trouver un espace de dialogue. Comme tout un chacun, ils sont souvent accaparés par les écrans en tous genres qui nuisent à un vrai dialogue, à une rencontre en tête à tête et qui sont en outre chronophages. Lors du DSA, contrairement à ce qui se passe souvent dans un dialogue plus quotidien, on s’impose d’éteindre tous les téléphones et autres écrans. Les écrans ne sont pas des outils qui permettent de prendre soin de son couple, sauf pour les couples séparés pour des raisons professionnelles par exemple. Dans ce cas, c’est un moyen de pallier la distance, mais cela ne remplace pas une rencontre en chair et en os » témoignent Anne et Jean de Bouville, responsables des END pour la Mayenne.

Dialoguer en couple avec d’autres couples

Les jeunes couples mariés ou non, pratiquants ou non qui souhaitent apprendre à améliorer le dialogue conjugal peuvent rejoindre une équipe Tandem. Vingt-deux thèmes concrets et variés, tels que l’argent, la belle famille, la place de la religion, la tendresse et la sexualité, le mal, le pardon dans le couple… seront les supports pour une réelle progression. Dans un climat fraternel, les équipiers s’enrichissent mutuellement, tant sur le plan humain que spirituel. « Nous avons beaucoup apprécié ce parcours qui aborde des points concrets de la vie quotidienne, dans une démarche en couple. A la fin de Tandem, le dernier chapitre abordé est l’envol : différents mouvements sont invités pour une présentation de leurs activités, de manière à proposer quelque chose aux couples qui souhaitent poursuivre l’aventure. Nous avons décidé de rentrer aux Equipes Notre-Dame, pour continuer à progresser sur notre chemin de foi, toujours dans une démarche en couple » témoignent Isabelle et Philippe Rihet. 

 

Retrouver la joie des dîners en amoureux

Rien de tel que des dîners en amoureux pour fortifier son couple. Une mise à l’écart, un temps donné sans portable, sans enfants, sont souvent les bienvenus. De nombreuses propositions existent pour permettre de retrouver ces dîners en tête à tête qui ont fait le sel des premiers émois. Les parcours Alpha couple par exemple proposent un cheminement qui se déroule sur sept soirées : les couples invités passent un moment convivial en tête à tête. « Nous avons rejoint un parcours pour nous obliger à nous poser sans trop savoir ce qui nous attendaitet ces soirées nous ont regonflé à bloc » se souviennent Anne et Jacques. Les associations familiales catholiques (AFC) proposent sept dîners en amoureux pour fortifier son couple le temps d’un dîner à deux, n’importe quand dans l’année. Le principe est simple : à chacun des 3 plats, préparez une étape. Pour vous y aider, un guide pédagogique est en libre accès ICI !

V F

Témoignage de Mélanie et Stéphane Ragot

Le parcours Tandem a été pour nous un rendez-vous mensuel de couple après notre mariage. Nous avons expérimenté le dialogue entre nous sur des thèmes riches et variés, thèmes que nous n’aurions pas forcément abordés de nous-mêmes. Cette proposition de partage a développé en nous le désir de communiquer, d’en savoir plus sur l’autre et de faire grandir notre amour, toujours plus. Cette expérience nous a aidés à prendre le temps de nous positionner personnellement sur un certain nombre de sujets avant d’en rediscuter en couple.

 

Pour nous, le parcours Tandem a aussi été vécu comme une occasion donnée pour :

– Faire connaissance avec d’autres couples et se laisser interpeller par leur parcours, leurs questions, leurs choix.

– Relire notre parcours à la lumière de l’ Evangile.

– Nous retrouver chaque mois dans un climat convivial.

Ces années « tandem » ont été comme un tremplin pour la suite. Elles nous ont incité à prendre une nouvelle habitude: chaque année, se caler dans l’agenda un week-end pour se retrouver en couple (à Penboc’h, temps forts avec Fondacio et Vivre et aimer, sorties en pleine nature). Nous nous sommes aussi posés la question de la suite à donner à ce nouvel élan…. Cela s’est traduit par des engagements individuels et en couple dans la paroisse et dernièrement par notre participation en couple à Alpha parents et Alpha classic : autres occasions de dialogue…

Nous avons donc retenu de cette expérience que l’important pour nous était de pédaler à deux, en cadence, doucement mais sûrement, avec d’autres, tout en se laissant pousser par le vent de l’Esprit !