un report  du 1er au 5 octobre 2020… le mois du Rosaire.

Depuis quelques semaines le monde connaît une épidémie sous le nom de coronavirus– Covid 19.

Nos gouvernants ont fait le choix de prendre des mesures diverses pour éviter la propagation de ce virus :

  • Eviter de contacter les personnes fragiles, âgées dans les EPHAD, handicapées dans les MAS
  • Limiter, voire supprimer, les rassemblements
  • Invitation à limiter nos déplacements.
  • Limiter nos gestes d’amitiés : embrassades, serrements de mains, …
  • fermeture ce soir le 12 mars de tous les lieux d’apprentissage du savoir.

la décision couvait d’annuler notre Pèlerinage d’avril, il fallait mon indéfectible optimisme pour croire encore à un médicament salvateur par exemple. Croire est probablement dans nos dons reçus, dans la merveilleuse histoire de nos pèlerinages, de ces rencontres, de ces partages, de cette tendresse reçue et offerte qui aveuglent si opportunément votre serviteur par trop sensible à ces grâces vécues.

Nous avons décidé ce jeudi matin, le 12 mars, le report de notre pèlerinage, devançant les décisions des autorités de l’Etat: se rendre à l’évidence permet d’apaiser la solitude des décisions douloureuses. Cette décision est conjointement réfléchie avec Roland Duval notre directeur des Pèlerinages, que nous remercions pour son aide précieuse.

Merci au Sanctuaire de nous avoir permis de sauver notre pèlerinage, que ce soit avril, octobre ou plus tard, ce qui me semble essentiel est de ne jamais effacer l’espérance, quitte à partager plus tôt en petit nombre avec ceux qui ne seraient pas en mesure d’attendre.

Soyez assurés que toute l’équipe préparant notre pèlerinage réussira par son énergie et sa compétence à sauver notre cru 2020, et qu’ils en soient tous remerciés.

Alain Baty