Une marche qui va toucher le ciel !

Ce dimanche 8 mai, l’Eglise fête le Bon pasteur. C’est aussi la Journée mondiale de prière pour les vocations, une préoccupation au cœur des diocèses des Pays de Loire qui ont marché et prié la semaine dernière à Saint-Laurent-sur-Sèvre  pour qu’elles soient portées par les fidèles. Retour sur ce 1er mai.

Alors que d’aucuns profitaient de ce dimanche 1er mai pour se reposer, 60 Mayennais dont notre évêque prenaient le car dès 6h30 pour aller marcher et prier pour les vocations.

Une marche vers Saint-Laurent-sur-Sèvre

Départ donné à 9h30 pour une marche adaptée aux jeunes enfants en une guirlande humaine derrière les bannières de chacun des diocèses. Un petit air frais et un soleil radieux ont accompagné cette matinée dans un cadre verdoyant. On pouvait y croiser des enfants, des religieux, des familles, des jeunes dont certains ont confié être en phase de discernement.

Sur des itinéraires différents, les nombreux pèlerins des cinq diocèses des Pays-de-la-Loire ont convergé vers Saint-Laurent-sur-Sèvre, ville connue pour être celle où vécut et mourut Saint Louis-Marie Grignion-de-Montfort. De nombreux bénévoles attentionnés ont accueilli les marcheurs dans les jardins du Lycée Saint-Gabriel sous le regard bienveillant de la statue du saint (cf photo) pour un pique-nique revigorant.

Les jambes oui, mais aussi la tête… et le cœur !

L’après-midi a été consacré à de nombreux ateliers préparés conjointement par les services des vocations des cinq diocèses. Les pèlerins ont ainsi pu suivre des enseignements, des réflexions sur le discernement, des témoignages de vie parfois bouleversants, des interventions qui boostent et donnent envie de porter toujours plus haut la prière pour les vocations quelles qu’elles soient. Le cœur du village a battu au rythme de cette journée particulière à l’air de Festival. 

 

 

Un courte marche à démarré cette journée de rencontres et de prière.
©diocese de Luçon
La statue de Saint-Louis-Marie Grignion de Montfort
dans les jardins du Lycée Saint-Gabriel
à Saint-Laurent-sur-Sèvre
©diocesedelaval.fr

Une proposition spirituelle riche 

Entre deux activités, chacun pouvait choisir de venir adorer et se confesser dans la superbe  chapelle néogothique des Filles de la Sagesse, dont le clocher culmine à 81 mètres. Il ne fallait pas manquer de passer à côté de l’accueil chaleureux et souriant de la responsable de la maison, ouverte pour l’occasion. Cette amoureuse des lieux et connaisseuse de leur histoire animait la visite du petit oratoire restauré avec goût et lieu même où mourut saint Louis-Marie Grignion-de-Montfort. Une châsse y est exposée.

Seigneur, que veux-tu que je fasse pour Toi ?

« Comment se présente la question vocationnelle aujourd’hui ? » : c’est le thème proposé pour la table ronde dans la basilique en milieu d’après-midi. Le Père David Dugué, responsable du service des vocations pour le diocèse de Laval, a ainsi souligné que « la disponibilité au Seigneur demeure le fondement de toute vie chrétienne […] Chaque parent doit se poser cette question ». Ne pas enfermer son enfant dans un projet mais le laisser libre de choisir et de répondre à l’appel que le Seigneur lui fait, que ce soit pour une vocation sacerdotale ou religieuse, ou celle du mariage : c’est la clé aujourd’hui. Dom Barbeau, bénédictin de Solesmes, ajoute : « Toute vocation a pour fondement l’Amour ! La vocation naît à l’intérieur de la relation de chacun de nous avec Jésus ». “ C’est au sein des familles que l’on trouve le terreau pour faire éclore les vocations” confie l’abbé Jean-Marie Parrat, responsable des vocations dans le diocèse de Luçon. 

« M’aimes-tu ? »

Il est déjà 16h30, l’heure de clore la journée par une messe célébrée dans la basilique afin de confier et prier le seigneur pour qu’il nous donne des prêtres, des personnes consacrées et des couples saints. 

Lors de son homélie, Mgr Jacolin a invité les fidèles à s’interroger : «  Comme Simon Pierre, entendu dans l’Évangile de ce jour, Jésus demande à chacun de nous de croire en Lui et de Le suivre. La vocation fondamentale de toute vie chrétienne passe par la réponse à cette question que le Seigneur nous pose :  M’aimes-tu ? L’Esprit Saint nous guide pour cela. «  

Avant l’envoi, l’assemblée a prié particulièrement pour les séminaristes présents, « ils sont vos pasteurs de demain », a dit le Père Parrat avant d’inviter les fidèles à applaudir chaleureusement les prêtres pour leur OUI.

Le rendez-vous est d’ores et déjà donné pour l’an prochain, le 1er mai 2023, à Pontchâteau, en Loire-Atlantique, un autre lieu empreint de la spiritualité du Père de Montfort !

4 pélerins ont accepté de répondre à nos questions

Agathe, 11 ans

“ C’est ma maman qui m’a proposé de venir et je pouvais dire non. Mais j’avais envie de venir car  si on est tous différents, qu’on n’a pas beaucoup de ressemblance, on voit qu’on est heureux d’être tous ensemble. J’ai déjà fait plusieurs pélé comme Pontmain et cette année j’espère faire le pélé VTT en juin. “

Thomas, séminariste

“ Il est essentiel de prier ensemble pour demander des vocations, d’informer, catéchiser toujours les fidèles sur la beauté et la richesse d’une vocation. La vocation est une disponibilité à ce que Dieu attend de nous et c’est l’épanouissement de la vie chrétienne. L’Église subit une crise des vocations mais nous devons  rester confiants : le temps de Dieu n’est pas le nôtre. “

Bénévoles de Châteaubriant

Je suis une nouvelle baptisée et je suis ici pour prier pour les vocations. Je ne peux plus concevoir ma vie sans pouvoir recevoir les sacrements. J’ai besoin que le ciel nous envoie des prêtres ! ” exprime Christine au centre de la photo.

Jeunes pros à Laval

Emma, Constance et Vincente, des Jeunes pros à Laval. + photos

“ Nous faisons partie du groupe des Jeunes Pros qui rassemble des jeunes professionnels chrétiens, ayant à cœur de vivre leur foi ensemble, partager des moments d’amitiés et se former sur différents thèmes. Nous voulions vivre un événement diocésain et c’est important de porter les vocations. “

Pour aller plus loin

Des week-end de formation et de discernement pour découvrir sa vocation

Pèlerinage des vocations à Saint-Laurent-sur-Sèvre (mai 2022)