Messe anticipée du 3ème dimanche du Temps ordinaire

Avant la messe,le Père Jimmy a béni le nouvel orgue de l’église 
L’Homélie du Père Jimmy  « Quel est mon pays de mission ? »
« Jésus quitte Nazareth, son petit village, sa bourgade pour aller à Capharnaüm, c’est une grande ville, c’est une ville frontière entre deux états, c’est un lieu de passage et de brassage des populations.
Jésus ne choisit pas de s’installer à Jérusalem (la ville sainte) ou en Judée (la terre sacrée des Juifs)non, Jésuschoisit d’habiter Capharnaüm, ville de brassage et de passages de caravanes.
Cette contrée du Nord, ouverte à toutes les influences païennes est suspectée et méprisée par les dirigeants juifs.
Le mois de janvier, nous prions plus spécialement pour l’unité des chrétiens. Cet après-midi, au caté pour les grands nous avons parlé du Concile Vatican II, ce grand concile des années 60 qui va réunir des chrétiens, pas que des catholiques. Une église universelle ne peut rester repliée sur elle-même.
On le voit dans ce passage de l’Evangile, Jésus ne reste pas dans « l’entre soi », il va vers les autres, il cherche le pays de l’autre.
J’entendais récemment une paroissienne me dire qu’elle a quitté notre groupe WhatsApp parce qu’elle ne partageait pas ce qu’avaient écrit certaines
personnes sur le groupe. C’est je crois ce qui est intéressant dans un groupe, c’est que nous ne pensions pas tous pareils. De nos différences, je crois que l’on peut tous s’enrichir… »
Le texte complet de l’homélie du Père Jimmy – Messe du samedi 21 janvier 2023

L’homélie du Dimanche 22 Janvier 2023, à la Basilique de MAYENNE :  » Frères et Sœurs ? Quelle sera votre participation pour assurer une pêche exceptionnelle en vue du Royaume de Dieu ?

« Frères et Sœurs, imaginons que chacun de nous reçoive un S.M.S sur son téléphone portable :
« Si tu veux partager avec moi la folie de l’Amour Evangélique et vivre des rencontres passionnantes avec l’humanité, tape 1 mais sache que c’est du sérieux ! »
Il s’agit de l’appel lancé par Jésus au bord du lac de Galilée. Mais qu’est-ce qui a bien pu pousser Jésus à appeler autour de lui des hommes pour venir l’aider ?
Jésus vient d’apprendre l’emprisonnement de Jean-Baptiste, son cousin qu’il aimait et admirait. Jean-Baptiste est victime de son franc-parler, de son amour pour la justice, de son rejet de l’abus d’autorité.
Mais comme le chante le poète : « Il a dit la vérité, il sera exécuté. » Cela aurait pu être une bonne raison pour Jésus de rester chez lui bien tranquille et s’en tenir à son métier de charpentier. Mais, bien au contraire, il prend la décision de quitter Nazareth, minuscule bourgade sans histoire, blottie dans les replis de ses collines, pour allers’établir à Capharnaüm.
C’est que Jésus veut être là où il y a du monde, là où ça bouge, là il y a de la vie, à la « périphérie » comme dit le pape François. Capharnaüm, ville de carrefour, très active, où secroisent des personnes de diverses nations, races et cultures… »
Le texte complet de l’homélie de Daniel Ruault – Dimanche 22 Janvier 2023 à la Basilique de Mayenne
La Basilique Notre-Dame des Miracles de Mayenne
Daniel Ruault, Diacre (photo d’illustration)

 

Messe anticipée du 2ème dimanche du Temps ordinaire, samedi 14 janvier en l’église Notre Dame d’Ambrières

L’homélie du Père Jimmy :« Moi, j’ai vu et je rends témoignage : c’est lui le Fils de Dieu »

 
« Moi, j’ai vu et je rends témoignage : c’est lui le Fils de Dieu »

 

A l’époque, pour Jean-Baptiste, affirmer que Jésus est le Fils de Dieu, c’est affirmer que Jésus est bien le Messie que les juifs attendaient.
 
Même si Jean-Baptiste ne pouvait comprendre toute la théologie que nous savons sur Jésus Christ aujourd’hui, même si, nous le savons, Jean Baptiste s’est beaucoup interrogé sur Jésus, oui, il avait bien compris que Jésus « Fils de Dieu » était synonyme de Messie, celui qui apportait le bonheur parfait sur la terre.
 
 Jean baptiste ne pouvait pas encore percevoir toute la compréhension des mystères de Jésus, mais Jean-Baptiste a osé, il osé dire que son cousin, Jésus, le fils de Marie, était le Messie, et ça pour l’époque, c’était déjà considérable !
 
« Moi, j’ai vu et je rends témoignage : c’est lui le Fils de Dieu » Et nous, en 2023, qu’avons-nous compris de Jésus Christ ? Qu’avons-nous su de Jésus Christ ?
Comment rendons-nous témoignage que Jésus est bien le Fils de Dieu, qu’il est bien le Messie ?
Est-ce que parfois nous ne manquons pas un peu de confiance et de courage ? Est-ce que parfois nous n’avons pas peur d’afficher notre foi en Jésus Christ ?

Le texte complet de l’homélie 

Le Père Jimmy a prononcé l’homélie
en l’église Notre Dame sur la Varenne (photo d’illustration)
Messe anticipée de l’Epiphanie du Seigneur, samedi 7 janvier 2023 à Notre Dame d’Ambrières
Nous sommes venus d’Orient adorer le roi (Mt 2, 1-12)
 
L’homélie du Père Jimmy de la Messe de l’Epiphanie à Ambrières-Les-Vallées et St Georges Buttavent
 

Le Père Jimmy a pronocé l’homélie  du samedi 7 janvier,
en l’église d’Ambrières-Les-Vallées