Ce message de Mgr Thierry Scherrer, évêque de Laval, sera lu à la fin des messes dominicales ces samedi 2 et dimanche 3 octobre. Il concerne la publication mardi matin 5 octobre 2021 à 9h, du rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise. 

 

Frères et soeurs du diocèse de Laval,

 

Ce mardi 5 octobre, M. Jean-Marc Sauvé, président de la CIASE, la Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l’Église, remettra publiquement le rapport que l’Église de France lui a commandé, il y a 3 ans.

Ce rapport analysera la manière dont l’Église a traité les faits de pédophilie depuis 70 ans

et fera des recommandations. Dans tous les diocèses, les évêques se sont mis à l’écoute des personnes victimes.

Dans les Pays de la Loire, une cellule régionale d’écoute a été créée il y a 5 ans. Et j’ai pu aussi recevoir personnellement les personnes qui l’ont souhaité.

En mars dernier, dans une lettre aux Catholiques de France, les évêques ont décidé de prendre des mesures supplémentaires.

A Laval, deux soirées ont été organisées pour présenter ces mesures.

Mardi prochain, la publication du rapport de la Commission Indépendante va être un moment déterminant.

Son enquête porte sur la période courant de 1950 à 2020. Le rapport présentera les chiffres cumulés sur 70 ans. Chiffres sans doute impressionnants. Nous avons dépouillé méthodiquement nos propres archives et accepté qu’elles soient aussi consultées telles quelles par la Commission.

A ma connaissance, la Commission n’est pas revenue vers nous. Mais peut-être a-t-elle été saisie pour des faits dont nous n’avons pas eu connaissance.

Nous allons accueillir le plus sérieusement possible les conclusions du rapport. Une rencontre est prévue le 12 octobre pour les prêtres, les diacres, les religieux et religieuses, les personnes missionnées et les responsables des mouvements d’Église.
Si besoin, une rencontre tout public pourra également être proposée à Laval.
J’invite chacun d’entre vous à recevoir ce rapport dans une attitude de vérité et de compassion.

Par-dessus tout, que nos prières et notre soutien continuent d’aller vers toutes les personnes qui ont été victimes au sein de l’Église.

Que le chemin de vérité sur lequel l’Église s’est engagée, avec l’aide de la Commission Indépendante, porte du fruit pour l’avenir.


+ Thierry Scherrer
Évêque de Laval