En amont des futures élections présidentielles 2022, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France a annoncé ce 18 janvier la publication d’une déclaration intitulée « L’espérance ne déçoit pas ». Pourquoi cette publication?

Par cette publication, l’Église souhaite proposer quelques repères de discernement sur la vie sociale et politique et contribuer à la réflexion nécessaire au vote de la prochaine Présidence de la République. La déclaration sera publiée le 20 janvier 2022 sous la forme d’un petit livre. 

Il ne s’agit pas de donner des consignes 

Dans une vidéo (voir ci-contre) qui annonce la déclaration, Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre et co-auteur du texte, explique : « Nous n’entrons pas dans le débat partisan, pas de consignes de vote ! Les catholiques sont en mesure de faire des choix en conscience. Mais notre responsabilité est de contribuer à éclairer ce discernement. » Le texte sort suffisamment tôt pour « être en amont du débat partisan » des élections. Un mot d’ordre : humilité et détermination.

Mais plutôt de permettre d’alimenter les débats.

Outre le fait qu’elle pourra alimenter la réflexion individuelle, cette publication a également pour objectif de servir aussi à des échanges en groupe, entre autres dans les communautés chrétiennes. Il peut être transmis aux élus locaux, soutenir un échange avec la presse…  Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et président de la Conférence des évêques, a déclaré à La Croix ce 18 janvier : « Nous allons envoyer ce texte aux députés, sénateurs et à tous les candidats à l’élection présidentielle pour entamer un dialogue sur les points qui nécessitent la vigilance de tous. »

Donner des repères chrétiens dans l’année électorale 

Dans un contexte de crise, le chrétien ne doit pas perdre de vue l’espérance. Repère et bien précieux qui l’habite, elle doit sous-tendre sa réflexion en tout et donc dans le domaine politique. Une invitation annoncée par ce titre l’Espérance ne déçoit pas.  « L’espérance c’est, dans la crise, persévérer dans la lumière du Christ mort et ressuscité. Il y a  des forces qui permettent de faire face aux situations présentes ! » conclut Mgr Matthieu Rougé.

Il est important que les catholiques expriment leur vote