Le choeur cathédrale

Les vitraux, présentation générale

Maurice Rocher, Atelier Barillet, Paris, 1952-1962.

YouTube Logo

YouTube Logo
Les vitraux, présentation générale,

L’art du maître verrier Maurice Rocher, spécialisé dans la création de dessins sur cartons, est caractérisé par un graphisme cerné de traits noirs larges et appuyés. Sur fond d’une palette de roses, de blancs et de mauves pleins de douceur, Maurice Rocher fait éclater des couleurs franches : bleus profonds, rouges vifs, jaunes vibrants. Il donne ainsi à ses personnages aux lignes épurées, une présence qui s’impose par contrastes. Vie et volumes sont révélés par la lumière.

Les vitraux actuels, verres colorés reliés au plomb, ont été installés entre 1952 et 1962 lors de la reconstruction de la basilique, partiellement détruite par le bombardement du 9 juin 1944. Ils ont été dessinés par Maurice Rocher, originaire d’Evron et fabriqués par les ateliers Barillet à Paris. Ces vitraux ont remplacé ceux du XIXeme siècle qui relataient des événements locaux, mais détruits lors du bombardement.

Les vitraux forment un programme cohérent organisé de la manière suivante :

  • À l’Est, au chevet, côté du soleil levant, les vitraux consacrés au Christ, lumière des chrétiens.
  • Au Nord, l’Ancien Testament par des personnages qui ont précédé Jésus,
  • À l’Ouest, un arbre de Jessé.
  • Au Sud, l’Évangile par des témoins de Jésus-Christ qui ont mis dans leur vie la Bonne Nouvelle, et l’Assomption de Marie.

Les vitraux se lisent, en principe, de bas en haut lorsqu’ils présentent plusieurs scènes