L’évêque autorise la réouverture
de certaines églises

A compter de ce 21 avril 2020, Mgr Thierry Scherrer, conformément aux directives préfectorales (cf : Flash info n°16 du 20 avril 2020), autorise, dans sa note n° 7, la réouverture de certaines églises ; pour la célébration des funérailles à moins de 20 personnes et des temps de prière privés.

La note 5, en date du 23 mars 2020, a donné des repères précis concernant l’accueil dans les presbytères et les maisons paroissiales, la célébration des messes ainsi que la célébration des baptêmes, des mariages, du sacrement du pardon et du sacrement de l’onction des malades. Jusqu’à nouvel ordre, ces mesures sanitaires de la note 5 restent en vigueur.

Cependant :

  • Compte tenu de l’évolution positive de la situation,
  • Dans le respect du confinement strict en vigueur jusqu’au 11 mai prochain,
  • En conformité avec les directives préfectorales,

Nous pouvons, à partir de ce jour, envisager : 

  • La réouverture de certaines églises, au discernement des curés, dans le respect de l’âge et de la santé des bénévoles.
  • La célébration des funérailles dans les églises, qu’elles soient ouvertes quotidiennement ou simplement à l’occasion d’obsèques.

Une note de la préfecture, en date du 20 avril 2020, donne des précisions, que nous rappelons ici :

 

Ouverture des églises :

« Si les lieux de culte sont autorisés à rester ouverts, il est interdit de s’y réunir ou de s’y rassembler.

Les fidèles sont autorisés à s’y rendre munis de leur autorisation dérogatoire de déplacement dans la limite d’une heure maximum et d’un rayon maximal d’1 km de leur domicile en cochant la case “promenade”.

Si plusieurs fidèles sont présents, ils doivent veiller à être dispersés et en tout petit nombre. »

=>    Chaque curé considérera les lieux où cela semble possible et opportun.

 

Célébration des obsèques dans les églises :

 

« En cas de cérémonie funéraire, le nombre maximum est de 20 personnes.

Les personnes qui exercent des fonctions cultuelles doivent se munir du justificatif de déplacement pour motif professionnel. »

=>      Dans la mesure du possible et selon la santé des personnes (prêtres, diacres et guides de funérailles), la présidence de la liturgie est assurée par un ministre ordonné ou par un guide se rendant disponible.

Avec l’équipe pastorale et l’équipe des guides de funérailles, le curé veillera au respect des conditions sanitaires en cours et au bien des personnes.

La personne qui officie se munira :

– de l’attestation de déplacement dérogatoire, en cochant la première case

– de la lettre de nomination pour les ministres ordonnés ou de la lettre députation pour les guides

=>    Les services de Pompes Funèbres en sont avertis d’ici le 22 avril par un courrier diocésain.

Je vous assure de ma prière comme je vous invite à prier pour tous les malades.

Thierry SCHERRER
Evêque de Laval

Porte de la cathédrale de Laval.
© Diocèse de Laval

Note n°7 de Mgr Thierry Scherrer
aux fidèles catholiques

Note de la Préfecture de la Mayenne