Le récit de l’apparition

La journée débute avec le Père Renaud Saliba, recteur du sanctuaire. Il nous a fait un récit de l’apparition de Pontmain, en prenant comme angle le thème du dimanche de la santé : « témoins d’une Bonne Nouvelle ». Il nous a montré comment d’abord les mauvaises nouvelles du front se sont accumulées, dimanche après dimanche en cette fin d’année 1870, semant le désespoir et la peur à Pontmain.

Puis Marie est apparue, porteuse d’une Bonne Nouvelle : « Mais priez-donc, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher. » Les enfants deviennent à leur tour témoins, au-delà du jour de l’apparition, pendant leurs interrogatoires. Les adultes, même s’ils ne voient pas Marie, par leur présence et leurs prières sont aussi témoins.

Une messe en l’honneur de Notre-Dame

Ensuite, la messe a été célébrée par le Père Gérard Poirier, vicaire général, référent de la Pastorale de la Santé. Son homélie sur les Noces de Cana a été centrée sur le service, en particulier auprès des personnes malades, âgées ou en situation de handicap.

Le retour sur les Assise nationales de la Santé

Après un repas convivial, l’après-midi, Frédérique Lucas, déléguée épiscopale à la Pastorale de santé, est revenue sur les Assises Nationales de la Santé qui se sont tenues à Lourdes en novembre dernier. Le thème en était : « La mission ». Les interventions étaient riches, Frédérique a tenté de les résumer.

On peut avoir le texte de son intervention, ainsi que l’homélie du Père Poirier,  en lui demandant par mail :

pasto.sante@diocesedelaval.fr