Chers amis, frères et soeurs

Salut à vous tous. Dimanche 19 mai dernier, j’étais avec vous pour la célébration des premières communions et vous dire, par la même occasion, au revoir. En effet, arrivé en Mayenne en septembre 2013, pour une mission fidei donum qui aura durée 6 ans, mon séjour prendra bientôt fin, en août prochain. Pendant les six années que j’ai passé dans le diocèse de Laval, tout en résidant à Gorron, j’ai été, les deux premières années, prêtre auxiliaire à Ernée. A ce titre, j’y ai célébré des messes, des baptêmes, des mariages, et les premières communions dont j’accompagnais la préparation. Durant ces six années, j’ai aussi eu la joie d’accompagner les scouts en tant qu’aumônier. Mes activités sur Ernée, m’ont permis de collaborer -bien entendu- avec le Père Marcel BOURDON, de nombreux bénévoles laïcs, et de faire de nombreuses et belles rencontres dont celle du Père Jacques LEHAGRE. Si je considérais le Père Jean-Marie comme un grand frère, les pères Marcel et Jacques étaient pour moi des pères.

Durant mon séjour en Mayenne, votre soutien, vos encouragements et vos prières, m’ont permis d’exercer mon ministère avec beaucoup de Joie et de Paix, malgré les difficultés et les épreuves, inhérentes à la mission en « terre nouvelle », certes riche de traditions chrétiennes, mais marquée par une ambiance de déchristianisation. Même si j’ai eu l’occasion de m’adresser à vous lors des premières communions à Ernée, je tenais, à m’adresser une fois de plus à vous, à travers ces quelques lignes. Je tiens surtout à vous exprimer ma reconnaissance pour le temps passé avec vous, pour tout ce que vous m’avez apporté et pour les belles choses faites ensemble 

dans le champ de Dieu. Sachez que je garderai dans mon coeur le souvenir des belles rencontres et bons moments vécus ici. Grand merci à vous pour votre délicate attention. Merci à tous ceux et toutes celles avec qui j’ai eu à travailler. Je tiens également, du fond du coeur, à demander pardon à chacun et à chacune de ceux

que j’ai pu offenser par des manquements, des choses mal faites, des paroles dures ou déplacées. 

Au terme de cette passionnante mission que j’ai vécu avec vous et chez vous, je vais retourner en Côte-D’Ivoire. Je voudrais, là aussi, vous demander de prier pour moi, afin que riche de tout ce que j’ai vu, entendu, reçu et vécu ici, je mène à bien la mission qui me sera confiée dans mon diocèse. Pour l’heure, je ne sais pas quelle sera ma future mission. Quoiqu’il en soit, je serai heureux d’accueillir ceux d’entre vous qui voudront venir passer quelques jours en Côte d’Ivoire. Au-delà des frontières du temps et de l’espace, soyez assurés de mes prières pour vous.

Bien plus, si le Seigneur le permet, je reviendrai un jour sur mes pas, comme le faisait les apôtres, pour affermir votre courage et vous exhorter à persévérer dans la foi, l’espérance et l’Amour. Avant de quitter le diocèse de Laval et particulièrement la paroisse Notre-Dame-du-Bignon qui fut et qui restera mienne, je rendrai grâce au Seigneur pour tous ses bienfaits. 

 

Père Félix COULIBALY N’GAPÉ

extrait du bulletin paroissial de ND-de-Charné.

 

A l’issue de la célébration du dimanche 30 juin 2019, à l’église Saint Martin de Gorron, un verre de l’amitié a été offert à tous dans la cour du presbytère.