Le Père Athanase, missionnaire dans la paroisse Ste-Bernadette-de Bellebranche, fêtera ses 25 ans de sacerdoce ce mercredi 8 juillet. C’est l’occasion pour lui de livrer son témoignage.

“Dans ce petit témoignage, j’aimerais partager avec vous mon expérience de vie et de ministère de prêtre durant ces 25 ans de sacerdoce. Après huit (8) ans d’études classiques au petit séminaire, six ans d’études philosophiques et théologiques au grand séminaire et deux ans de stage pastoral en paroisse, j’ai été ordonné prêtre le samedi 8 juillet 1995 à KOUPÉLA, mon diocèse d’origine au BURKINA FASO. J’ai commencé mon ministère à l’âge de trente ans, comme JÉSUS.” 

 

Il y a plus de joie à donner qu’à recevoir

Ma vie de prêtre est surtout animée par cette joie et cet émerveillement devant la beauté et la grandeur du sacerdoce dont je suis revêtu ; cela me pousse à chanter les merveilles de Dieu comme Marie à la Visitation : « mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur…. car il a fait pour moi des merveilles, Saint est son nom. »: (Luc1, 47.49) Cette joie que j’éprouve dans ma vie de prêtre provient de l’amour gratuit et inconditionnel de Dieu qui a motivé son appel ; car je n’étais nullement meilleur que les autres, et voilà qu’il a mis la main sur moi… La joie de me donner à Dieu et de pouvoir Le donner au monde ! Et je n’ai jamais regretté le don de ma vie car il y a plus de joie à donner qu’à recevoir. Quel émerveillement ! Depuis le jour de mon ordination, je suis toujours émerveillé de ce grand mystère qu’est le prêtre; émerveillé d’avoir reçu le pouvoir de rendre le Christ Grand Prêtre présent à chaque eucharistie.  » Que le prêtre est quelque chose de grand; s’il se comprenait, il mourrait  » dit le Saint curé d’Ars.  » Le sacerdoce est vraiment une réalité si grande qu’on ne peut pas saisir » … Je suis conscient que je suis loin de tout comprendre, puisque je suis encore en vie. Le sacerdoce est vraiment une réalité si grande qu’on ne peut pas la saisir, un grand mystère difficile à saisir ! 

 

Ma devis sacerdotale : “Je suis avec vous”

Durant ces 25 ans, j’ai pris conscience que dans mon cœur sacerdotal, il y a la misère liée à mes limites et à mes faiblesses de pécheur mais aussi que l’amour et la miséricorde de Dieu sont un appel à la conversion et à la sainteté. J’ai fait aussi l’expérience de la présence permanente de Dieu avec ma devise sacerdotale :  » Je suis avec vous « ; car je me suis senti porté et supporté par sa puissance dans ma faiblesse humaine. 

 

Mon ministère (service) de prêtre

Pendant ces 25 ans, j’ai surtout fait de la pastorale en paroisse: treize ans comme curé de paroisses et douze ans comme prêtre coopérateur dans quatre paroisses dont Meslay-du-Maine et Sainte-Bernadette-de-Bellebranche. Durant ce ministère, je me suis occupé essentiellement des conseils diocésains et paroissiaux des laïcs, des vocations, de l’association des femmes catholiques et du renouveau charismatique. Dans l’accomplissement de ma mission, je suis très reconnaissant envers cinq évêques pour leur accompagnement, les prêtres, curés et vicaires, les catéchistes et les laïcs pour leur collaboration. 

 

Je n’oublie pas ma moto

Je n’oublie pas ma moto de marque Yamaha 100 qui m’a permis de parcourir des milliers de kilomètres pour annoncer la Bonne Nouvelle ; elle roule toujours bien et je compte l’exposer le jour de ma messe d’action de grâces. 

 

Que dire de ma mission en France ? 

C’est la joie à être bien accueilli et apprendre à découvrir de nouvelles réalités de vie et de pastorale de proximité, par l’ouverture et le contact. Autrement dit, il faut apprendre à semer à tout vent dans la patience et l’espérance de récolter ce que Dieu veut produire. 

Je prie Dieu d’être ce serviteur inutile et humble par qui le Christ grandit. C’est le rôle même du prêtre et du missionnaire.

Père Athanase Zougmore 
Témoignage paru dans le bulletin
de la paroisse Ste-Bernadette-de-Bellebranche – Eté 2020

Le père Athanase célèbrera une messe d’action de grâces à 11 h ce même jour, en l’église de Grez-en Bouère. Cette célébration sera suivie d’un pique-nique tiré du sac au Plessis-Péricot chez Maryse et Christian. Ayons à coeur d’être nombreux pour l’entourer.