Le Secours catholique est très engagé dans l’accueil des réfugiés et exilés. Depuis le début du conflit en Ukraine, l’association reçoit de plus en plus de demandes notamment pour apprendre à parler le Français, condition essentielle à une bonne intégration. Nous avons rencontré Stéphane, un bénévole qui a répondu oui à cet appel et ne le regrette pas !

Cet appel concerne tout un chacun. Alors pourquoi pas VOUS ?

Nul besoin d’être expérimenté, docteur en pédagogie ou en lettres modernes. “ Nul besoin de compétences particulières dès lors que vous avez envie d’aider et que vous êtes patient « , explique-t-il en souriant. Nul besoin non plus d’avoir beaucoup de temps à consacrer, de une heure trente à plus si affinité. Tant les actifs que les personnes à la retraite peuvent ainsi être concernés. Les cours ont lieu dans les locaux du Secours catholique ou à la Maison Diocésaine.

 

On reçoit plus que ce que l’on donne

On peut être réticent au départ mais je vous assure qu’on reçoit beaucoup : une ouverture à l’autre, un échange enrichissant sur d’autres cultures, le sentiment de se sentir utile qui est si vital et surtout la joie de mesurer les progrès étonnants des apprenants. “ J’ai un groupe d’ukrainiens et je suis frappé de voir combien ils apprennent vite et sont surmotivés, proactifs (en travaillant chez eux, en allant compléter les cours par des tutos sur internet). Je suis touché par leur gentillesse et leur reconnaissance. Si on le souhaite, on peut également les accompagner dans leurs démarches administratives ou à des rendez-vous “. Ceux qui tenteront l’expérience ne seront pas déçus !

Le secours catholique recherche également des bénévoles dans d’autres secteurs : soutien scolaire, accueil, aide aux familles par exemple.

La solidarité s’organise aussi en Mayenne avec le Secours Catholique

Contact : 

Délégation du Secours catholique : 

benevolat.530@secours-catholique.org

02 43 56 40 10

©Secours Catholique