Ce numéro d’hiver est toujours un peu spécial. On y parle de Noël au cœur de l’hiver, et aussi du printemps, parce que le prochain numéro ne sortira pas avant Pâques. De la naissance du Christ revécue, remémorée chaque année dans la belle fête de Noël, à ce printemps qui n’est que renaissance, puissions-nous agir, prier, grandir dans l’espérance de jours meilleurs promis par le Seigneur lui-même. Puisse ce qui doit renaître renaisse ! Joyeuse fête de la naissance de notre Seigneur, oui joyeuse fête !

Véronique Larat