Plusieurs paroisses du diocèse proposent de façon ponctuelle ou pérenne la diffusion de films d’inspiration chrétienne. Suivies ou non de débats, ces séances rencontrent un succès croissant. Alors que nous sommes de plus en plus habitués à regarder des films et séries chacun dans notre coin, ces expériences paroissiales ouvrent à une dimension de témoignage et de partage qui porte une belle vocation d’évangélisation. Retour sur quelques expériences.

Depuis son invention, le septième art  qu’est le cinéma est devenu à la fois un art populaire, un divertissement et un média. Il porte en lui des vertus pédagogiques qui n’ont pas échappé à ces passionnés mayennais qui proposent de partager leur intérêt pour le grand écran.

 

Projection du film Fatima à Ernée

A l’initiative de l’équipe pastorale, et dans l’élan du Synode, la paroisse Notre-Dame de Charné a retenu cette idée de diffuser le Film Lourdes et a choisi de communiquer à tout le doyenné. En lien avec la mairie et le Cinémajestic, ce projet  a pris forme le 25 janvier dernier. Deux séances ont été programmées. « Nous avons accueilli 160 participants de profils très différents – pratiquants ou non – ce qui représente une belle réussite de l’avis de la direction du cinéma » témoigne le père Jean-Luc Roblin, curé d’Ernée. A l’issue de la séance, le père Renaud Saliba, recteur du sanctuaire de Pontmain et lui ont animé un débat très riche où chacun a pu s’exprimer : les thèmes comme la souffrance, la prière ont pu être abordés. « Un succès qui doit s’inscrire dans le temps car le public est demandeur » conclut-il. A quand la suite ?

Projection du film Lourdes à la paroisse Notre-Dame en Coëvrons

Le 18 février dernier, jour où nous fêtons Sainte Bernadette, les paroissiens étaient invités à venir voir ou revoir le film Lourdes, sorti en 2019 sur les écrans. Un cinquantaine de personnes s’est déplacée au centre paroissial lors des deux séances programmées. Pour beaucoup ce fut une découverte et nombreux sont repartis avec l’envie de se rendre eux aussi à Lourdes, en tant que pèlerin, en tant que malade ou hospitalier.

Projection film « Lourdes » à la paroisse Notre-Dame-en-Coëvrons

Projection d’une vie de Saint Antoine de Padoue à Mayenne

« Le projet Catho-ciné est né de l’intuition d’un paroissien » indique l’abbé Thomas Leparoux. « Une fois par mois grâce à certains paroissiens qui disposent d’un matériel de qualité nous projetons un film à destination en premier lieu de la Pastorale des jeunes puis plus largement des paroissiens. A terme, notre objectif est de joindre les non-pratiquants ». Aujourd’hui vingt à trente personnes se donnent rendez-vous. Certains sont des habitués mais on voit apparaître des nouveaux visages. « Outre un impact d’évangélisation, nous avons la joie de constater que cette rencontre mensuelle devient un lieu majeur où les paroissiens se rencontrent de façon fraternelle ». Pas de débat formel à l’issue de la séance mais des échanges fusent.  C’est finalement une belle occasion pour les gens de faire connaissance et de nouer des liens. « Un superbe fruit que nous n’avions pas anticipé » conclut-il. Rendez-vous le 11 mars à la salle des Pescheries.

Projection du film l’Homme Dieu à Château Gontier

Dans la paroisse Sainte Bernadette de Bellebranche, Jean-René Ménage, chrétien passionné de cinéma, œuvre pour faire découvrir les films d’inspiration chrétienne. Il puise dans la liste des films proposés par la société de distribution SAJE. Lorsque son choix est fait, il informe le curé qui relaie largement l’information auprès de ses paroissiens. « A Château Gontier, Joëlle Hanot directrice du cinéma d’art et essai le Palace est très bienveillante ce qui permet la diffusion des films d’inspiration chrétienne. Ceci n’aurait pas été possible il y a quinze ans. La période Covid a un peu perturbé l’élan de diffusion mais nous avons la joie de reprendre dès les 10 et 13 mars avec la programmation du biopic ‘L’Homme Dieu” » se réjouit-il. A vos agendas !

Valérie Fourtané