La présence du Christ dans l’Eucharistie Vraie, réelle et substantielle

 

Oui, la présence du Christ dans l’Eucharistie est bien réelle : c’est par amour qu’il a inventé de se donner en dépassant les lois de la physique, par la transsubstantiation. Notre foi grandit dans la lutte qu’il peut y avoir entre ce que l’on perçoit sensiblement et ce que l’on croit spirituellement.

Ce corps est réellement donné pour nous, ce sang est réellement versé pour nous, pour notre salut, bien sûr, et pour que nous le recevions en nourriture. Et, en attendant, le corps et le sang de Jésus, son vrai corps et son vrai sang, sont là devant nous, puisqu’il nous l’a dit. Il est là, totalement présent avec son corps, son âme et sa divinité.

Cette présence défie nos sens, qui ne voient jamais que du pain et du vin inchangés totalement donné. Seuls les enfants et les saints ont accès à ce mystère de foi que gardent précieusement toutes les Églises apostoliques depuis 2.000 ans.

S’il a voulu que cette présence dure plus d’un instant et que l’on puisse ensuite la garder après la communion, c’est pour que nous puissions rassasier nos yeux et notre cœur de sa douce présence, que nous puissions savoir quel est celui auquel nous communions.

La communion est ce moment très fort où nous ne formons plus qu’un avec lui, aucune image ne peut rendre cette unité. Jésus parle de nourriture, mais ce n’est pas nous qui l‘assimilons, c’est lui qui nous assimile. En considération de la grandeur de ce mystère,

Pendant la messe, le pain (les hosties) et le vin sont apportés à l’autel. Le prêtre répète les mêmes mots que Jésus lors du dernier repas, la Cène, quand il a institué l’Eucharistie. Ce moment de l’Eucharistie est appelé « consécration ».

À ce moment, le pain et le vin sont transformés en corps et sang de Jésus. Ce n’est pas que symbolique mais c’est la réalité. Si tu regardes l’Hostie avec les yeux de la foi, tu y reconnaîtras le corps et le sang de Jésus, qui semblent être pain et vin au premier abord.

Jésus Christ est présent dans l’Eucharistie d’une façon unique et incomparable. Il est présent en effet de manière vraie, réelle, substantielle : avec son Corps et son Sang, avec son Âme et sa divinité. Dans l’Eucharistie, est donc présent de manière sacramentelle, c’est-à-dire sous les espèces du pain et du vin, le Christ tout entier, Dieu et homme.