Le baptême

Possible à tout âge

Qu'est-ce que le baptême ?

Rite par lequel est réalisé l’adhésion au Christ. Il fait entrer le baptisé dans le mystère de Pâques “mort et résurrection de Jésus-Christ”. C’est en Lui que tout baptisé dans l’eau et dans l’Esprit est immergé pour renaître à la vie nouvelle. Ce rite fait entrer le nouveau baptisé dans la communauté de l’Église.

Le nom du Baptême vient du geste qui le réalise: baptiser signifie « plonger », « immerger ». La plongée dans l’eau signifie pour celui qui demande le baptême (le catéchumène), son union au christ dans sa mort et sa résurrection. Il est comme une « nouvelle créature » (1)

Les grands événements de l’histoire de l’Alliance de Dieu avec l’humanité, rappelés dans la célébration de la nuit de Pâques (Vigile Pascale) annonçaient déjà le Baptême. Par exemple, la traversée de la mer Rouge, véritable libération d’Israël de l’esclavage en Égypte, annonce la libération du péché par le Baptême. Par sa Pâque, sa mort et sa Résurrection, le Christ a ouvert à tous les hommes les sources de la vie éternelle.

Le Baptême se donne donc en plongeant le catéchumène dans l’eau, ou en lui versant de l’eau sur la tête, en invoquant la Sainte Trinité: Je te baptise au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit.

(1) le nouvel Adam

Demander un extrait d'acte de baptême

Vous avez été baptisé en Mayenne ?
Pourquoi demander un acte de baptême ?

Pour devenir parrain ou marraine, pour une inscription dans une école privée, pour une inscription au catéchisme, pour faire la première des communions, la confirmation…

Comment demander un acte de baptême ?

La procédure à suivre est simple :

Nous avons besoin de votre nom, votre prénom, la date du baptême et le lieu exact du baptême. En effet, nos registres ne sont pas informatisés et nous n’avons pas la possibilité de faire une recherche par nom.

Il ne peut être demandé que par la personne concernée ou les parents de l’enfant mineur.

Vous pouvez télécharger un imprimé de demande en cliquant ici.

A qui s’adresser ?

Uniquement pour les personnes ayant été baptisées en MAYENNE

Dans un premier temps :

Envoyer votre demande à la paroisse du lieu de baptême en joignant une enveloppe timbrée. Si vous ne connaissez pas le nom de votre paroisse cliquez-ici.

Si la paroisse n’est pas en mesure de vous fournir cet acte de baptême, le dernier recours est de contacter le service des actes de catholicité de l’évêché à l’aide de cet imprimé et de le retourner par voie postale en joignant une enveloppe timbrée pour la réponse.

Coordonnées :

Évêché de Laval
Actes de Catholicité
27 Rue du Cardinal Suhard
BP 31225
53012 LAVAL CEDEX

Pour un acte de baptême complet en vue de votre mariage :

Cet acte complet n’est délivré que sur demande officielle du prêtre ou du diacre qui effectue la préparation de votre mariage.

C’est le prêtre qui nous demandera directement votre acte de baptême à l’aide d’un imprimé spécial.

Comment préparer le baptême de notre enfant ?

Habituellement, la préparation du baptême d\’un enfant se fait en lien avec la paroisse du lieu d’habitation des parents. Pour cela, il est nécessaire de prendre contact avec le prêtre ou le laïc qui assure la permanence au presbytère au moins un mois avant la date envisagée.

A l’inscription, pour les couples mariés religieusement, le livret de famille catholique est demandé.Pour les autres, parfois, un acte de naissance peut être demandé.

Le choix des parrain et marraine est aussi à faire connaître au moment de l’inscription. La préparation se fait souvent au cours d’une réunion où sont rassemblées les différentes familles qui demandent le baptême pour leur enfant.

Pendant la préparation, la réflexion porte sur le sens de la demande de baptême et l’engagement des parents à donner une éducation chrétienne à leur enfant. Dans la même réunion ou dans une réunion complémentaire, la célébration est préparée : choix des lectures, des chants, des intentions de prière, sens des signes du baptême : signe de croix, imposition des mains, eau, lumière, onction d’huile, vêtement blanc… Par la suite, le catéchisme ouvrira l’enfant au sens de son baptême.

Comment se déroule un baptême d'enfant ?

La célébration commence par l’accueil à l’entrée de l’église. Là, les parents à la demande du célébrant (prêtre ou diacre) expriment pourquoi ils désirent faire baptiser leur enfants et ce que représente pour eux le baptême. Les parrain et marraine sont associés à manifester publiquement leur accord pour l’éducation chrétienne de l’enfant. Puis, l’enfant est marqué du signe de la croix. Ensuite deux lectures de la Bible dont un évangile sont lus. Parfois des lectures profanes sont ajoutées. Ces lectures éclairent la démarche du baptême. Suivent des intentions de prière pour le futur baptisé, sa famille, l’Église, le monde. Près du lieu de baptême, les parents, parrain et marraine s’engagent à lutter contre le mal et proclament leur foi chrétienne. Le célébrant bénit l’eau, en verse sur la tête de l’enfant tout en disant : ” (prénom), je te baptise au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit “. Puis, il fait une onction d’huile sur l’enfant et donne au parrain ou à l’un des parents le cierge allumé, signe du Christ Lumière de Vie. La célébration se termine devant l’autel. Tous disent le « Notre Père » et le célébrant bénit les parents et leurs familles. Les registres, et éventuellement le livret de famille catholique, sont signés par le célébrant, les parents, le parrain et la marraine. Souvent, une prière ou un chant à la Vierge Marie sont exprimés en fin de célébration.

Déclaration d’intention des parents pour le baptême de leur enfant

Voici ce que des parents ont déclaré en présentant leur enfant au Baptême :
1 – J’ai choisi de faire baptiser ma fille car nous croyons en Dieu. Dieu nous a donné la vie et je pense que d’être baptisés, cela nous rapproche du Christ. Et cela me permettra plus tard d’apprendre à ma fille la vie de Dieu, qu’il est mort et ressuscité pour nous faire vivre, qu’il nous a donné l’amour et la foi.

2. Dieu notre Père, Notre enfant est ton enfant. Il lui faudra choisir et donner sens à sa vie … Il lui faudra tenir et donner poids à sa vie… Il lui faudra souffrir et donner cœur à sa vie… Couvre-le de ta confiance et de ta tendresse. Et que ta fidélité le convie à te donner un jour le nom de Père.

3. Toi, notre enfant, tu murmures déjà ton appel à vivre le cœur libre et libéré. Mais nous ne pourrons pas t’épargner toute souffrance, nous ne pourrons pas te libérer de toute angoisse. Alors, conscients de nos limites, Nous nous tournons vers le Christ-Lumière pour que jamais tu ne demeures dans la nuit et que toujours renaisse en toi le chant de l’espérance.

4. Seigneur, Je tiens mon enfant devant Toi comme si je tenais l’avenir à bout de bras sans savoir ce que demain il sera. Par la grâce de cet enfant qui attend tout de nous, Apprends-nous à tout recevoir de Toi. Réchauffe notre cœur de ta paternelle présence afin que la chaleur de notre amour devienne le soleil de ses jours. Aide-nous à gagner le pain dont il aura faim. Surtout, Seigneur, accorde-lui toi-même ce que nous ne pourrons jamais lui donner : Ton Esprit qui est Vie éternelle et les semences de la foi en ton Fils Jésus-Christ. Fais de nous des jardiniers émerveillés, Donne-nous ta patience pour respecter chacune de ses saisons et assez d’humilité pour reconnaître que c’est Toi le créateur de cette jeune pousse que tu confies à notre vigilance.

5 – Nous pensons que ………………… c’est plus que notre enfant. Nous croyons qu’il est quelqu’un d’unique aux yeux de Dieu et nous voulons qu’il le sache un jour.

5. « Seigneur, nos te confions la vie de cet enfant, que tu as appelé à vivre. Mets dans son cœur assez de soleil : qu’il fasse rayonner à son tour tout l’amour qu’il aura reçu. Donne-lui un brin de chanson et de poésie : qu’il découvre la beauté et reconnaisse ton amour. Donne-lui aussi la santé, tout ce qui est nécessaire, Et même assez de superflu : qu’il trouve sa joie à semer le bonheur. Accorde-lui de prendre sa place au jardin de l’Eglise : qu’avec nous, il fasse fleurir la foi dans le monde. »

6 – Notre enfant est pour nous une lumière. Il nous donne de la joie et de l’espérance. Nous souhaitons que dans l’avenir il soit toujours cette lumière et cette joie pour beaucoup. Nous demandons à tous nos parents et nos amis d’être avec nous pour demander le baptême de notre enfant et pour l’entourer de beaucoup d’affection.

6. « Seigneur, nous te confions la vie de notre enfant. Que son intelligence progresse dans la découverte de la vérité. Que ses mains servent à transformer le monde. Que ses yeux ne se ferment jamais sur la misère. Que son cœur s’ouvre à l’amour de tous ses frères. Que notre enfant soit pour nous une source d’unité. Qu’il suscite en nous force et courage pour être à ses yeux des adultes et des chrétiens engagés, qui ne reculent pas devant leurs responsabilités. »

7 – En demandant le Baptême pour ………………, nous remercions Dieu de nous avoir confié cet enfant et nous lui demandons de l’aimer comme LUI l’aime, et de nous aider dans notre mission de parents.

8 – Tout le monde est heureux à la maison depuis la naissance de ……. Aujourd’hui, pour son baptême nous sommes tous là pour qu’il (elle) soit aussi l’amie(e) de Dieu. Nous voulons promettre de toujours bien nous aimer les uns les autres et de rendre heureux tous ceux qui nous entourent.

9 – C’est l’Eglise qui nous a appris à regarder toute chose comme des croyants. C’est à l’Eglise que nous demandons de nous aider à faire l’éducation religieuse de notre enfant.

Mon enfant a entre 2 et 5 ans. Est-il possible de le faire baptiser ?

A tous les âges de la vie, il est possible de se faire baptiser. Cependant, cette tranche d’âge ne rend pas facile la préparation du baptême. Souvent l’Église déconseille de faire célébrer le baptême dans l’immédiat et le reporte vers un âge plus avancé où la maturité de l’enfant sera reconnue. Seule une raison grave incite à faire le baptême à cet âge-là. L’enfant n’est plus un bébé et il peut comprendre certaines choses par le dessin, les images, les récits, le jeu, les chants. Il est alors demandé que l’enfant, avec ses parents, participe à des rencontres “d’éveil à la foi”. Ces rencontres cherchent à éveiller l\’enfant à la découverte de Dieu qui l\’aime. Administrativement, le livret de famille catholique est demandé aux parents mariés à l\’église (et) ; bien souvent, un acte de naissance de l\’enfant est demandé aux autres couples ou parent seul.

Que répondre aux parents demandant le baptême pour leur enfant sans envisager de lui donner une formation religieuse ?

Les parents qui viennent demander le baptême pour leur enfant font une démarche de type religieux. Ils ne sont pas forcément conscients de la gravité de leur démarche ni totalement conscients de ce à quoi engage le baptême qu’ils viennent demander. En soi, venir demander le baptême c’est effectuer une démarche de foi, et c’est ce à quoi va s’employer à faire découvrir le dialogue entre les parents et l’équipe de préparation au baptême ou le prêtre.
Les rites du sacrement en eux-mêmes disent la richesse de ce qui se réalise : Dieu fait alliance avec l’enfant baptisé et cette alliance est une réalité que les parents auront à faire découvrir à leur enfant progressivement. Et cette découverte passe par les manifestations d’amour et de tendresse signes de la tendresse et de l’amour de Dieu. N’est-ce pas cela que l’on peut nommer “une formation religieuse” ?
Quels parents pourraient ne pas se réjouir de cette nouvelle vie en lien avec Dieu et tous ceux et celles qui sont entrés dans cette nouvelle vie ? Si l’enfant pour lequel on vient demander le baptême est le deuxième ou le troisième du couple, on s’assurera que les aînés participent à des activités comme la catéchèse. Mais il est concevable que les parents d’abord ont à “transmettre” l’héritage de la foi chrétienne. Si les parents n’envisagent pas de donner une éducation chrétienne le dialogue ne doit pas, de toute façon, évacuer le fait que l’éducation y compris chrétienne se fait aussi à l’extérieur de la famille.

Je suis adulte. Et je me pose la question d'être baptisé(e). A qui m'adresser ?

Chaque année, de nombreux baptêmes d’adultes ont lieu dans les paroisses. Pour se préparer au baptême (et souvent à la première communion et à la confirmation qui lui sont associées), il est nécessaire de participer aux rencontres d’adultes proposées par le Service du Catéchuménat. Ce Service propose une formation qui dure environ deux ans. Elle est adaptée au cheminement de chacun et permet de mieux comprendre le sens du baptême, ses implications dans la vie personnelle (conversion de vie) et son insertion dans la vie paroissiale. Pour débuter une préparation vers le baptême d’adulte, il suffit soit d’aller rencontrer le prêtre de la paroisse, ou un diacre ou bien encore un laïc investi dans la conduite de la paroisse, soit de contacter le Service du Catéchuménat de la Maison du Diocèse à Laval.

Qui peut être parrain ou marraine à un baptême ? Et quel est son rôle ?

L’Eglise pose plusieurs conditions pour assumer la condition de parrain ou marraine. En plus des liens d’amitié et de parenté souvent désirés par les parents, il est indispensable d’être chrétien, déjà catéchisé, baptisé et confirmé. Un âge minimum est requis : 16 ans accompli. La cohérence de vie des parrain et marraine avec l’Évangile est souhaitée. Ces critères montrent le sérieux pour l’Eglise en cette responsabilité chrétienne. En effet, le parrain et la marraine sont là pour être témoins du baptême et ont pour rôle de seconder les parents dans l’éducation de la foi de l’enfant. Au cours de la célébration, les parrain et marraine marquent l’enfant du signe de la croix, déclarent renoncer au mal et affirment la foi de l’Eglise. Le parrain peut recevoir le cierge allumé et la marraine revêt l’enfant du vêtement blanc, signes d’une vie nouvelle d’enfant de Dieu. Enfin, ils signent les registres qui attestent de la célébration.

Pour le baptême de votre enfant,
prenez contact avec votre paroisse.

Pour le baptême d’un adulte,
prenez contact avec le service du catéchuménat

Guy Ragot : catechumenat53@orange.fr – Tél : 06 70 23 56 80