La messe de l’assomption le 15 août à la Chapelle du Hec est une longue tradition. L’an dernier, elle n’avait pas pu avoir lieu en raison du Covid, mais cette année les 150 participants ont été heureux de pouvoir vivre à nouveau ce temps fort.

Le père José Thomas a officié accompagné de Jean-Claude notre diacre et les chants à Marie ont résonnés dans les bois environnants.