La nef et les chapelles de l’égise Notre Dame d’Ambrières se remplissent peu à peu, les visages sont tristes en ce lundi 1er novembre, jour de la Toussaint.
 
Le décor est planté : une étole bleue, une icône et 51 bougies en souvenir des défunts de ces onze derniers mois.
 
Le matin, c’est la messe de tous les saints; les servants d’autel, le Père Jimmy et le diacre Daniel Ruault s’avancent pendant que l’assemblée chante « Peuple de Dieu, Peuple de Dieu, marche joyeux,Alléluia ! Alléluia !Peuple de Dieu, marche joyeux,Car le Seigneur est avec toi. »
 
Après l’évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu,lue par le diacre, le prêtre nous interroge dans l’homélie sur « Qu’y a t’il après la mort » ?
 
Les lectures et les chants s’enchainent jusqu’au moment où Colette et Thérèse égrennent, depuis l’ambon, les noms de parents, grands-parents, amis qui nous ont quittés
 
Le cantique  « Oh, toi mon âme » entonné par le Père Jimmy, la chorale et l’assemblée, marque la fin de l’office.Beaucoup retiennent leurs larmes !
 
Le Père Jimmy remercie chaque bénévole de l’équipe de l’accompagnement des familes en deuil pour la préparation et l’animation de cette journée et donne rendez-vous à tous dans les cimetières de la paroisse pour la bénédiction des tombes