La vie sexuelle, bien que souvent blessée, fait partie de notre existence. Elle irradie toutes nos actions car elle imprègne la totalité de la personne humaine. Rencontre avec Flavie Taisne, sexothérapeute, qui reçoit, écoute et aide des couples de tous les âges. Son objectif : mettre le désir légitime de tout couple à être heureux au cœur de son engagement.

 

Il semblerait que le métier soit assez récent. Qu’est-ce qu’un sexothérapeute ?

Tout le monde peut rencontrer des difficultés car la vie sexuelle n’a rien d’évident. Elle est très éloignée des clichés des séries télévisées. Souvent blessée, notre sexualité colore nos relations. Quel que soit notre état de vie, quel que soit notre rapport au sexe, il est à l’origine de nos mouvements intérieurs et extérieurs. En cas d’insatisfaction sexuelle, de mésentente ou de trouble du désir, une sexothérapie peut aider à améliorer ou à restaurer la qualité des rapports amoureux. Il s’agit essentiellement pour moi de redonner confiance, apprendre au couple à se réajuster. 

Aller voir un sexothérapeute n’est pas une démarche évidente, et on peut avoir des appréhensions à consulter. Qui vient vous voir ?

Il n’y a pas de profil type. Je reçois parfois des très jeunes couples pour qui il est souvent plus facile de demander de l’aide, sans doute un phénomène de génération. Je rencontre également des couples qui ont plus de bouteille et qui ne veulent pas se résigner à une vie sexuelle chaotique ou insatisfaisante. Ils acceptent alors avec humilité de se regarder en vérité, mais une chose est vraie pour tous : plus ils s’investissent, plus ils cheminent rapidement. L’accompagnement est variable en fonction des personnes. Chacun est unique, chaque couple est unique donc on avance ensemble au rythme qui convient. Cependant, l’assiduité et la régularité sont importantes pour avoir le temps de creuser en profondeur.

Quelles sont les difficultés les plus fréquentes?

Pour qu’une sexualité soit sans accroc, il faudrait une communication permanente ce qui est strictement impossible. La principale difficulté réside dans l’absence de désir sexuel et le manque de plaisir avec tout ce qu’il y a derrière, les fantasmes et les attentes. Mais il est intéressant de prendre la mesure de ce qui se cache au-delà de la demande formulée initialement. Une consultation pour un manque de désir peut cacher une cause plus profonde. Cela peut être un déficit d’image corporelle par exemple. Cela peut bloquer totalement la relation. Il faut beaucoup écouter et parfois recevoir l’un des deux individuellement pour comprendre, l’histoire familiale, les causes de blocage. Chacun a sa vitesse et il est impératif de comprendre la genèse de chacun. 

La communication dans le couple favorise-t-elle l’intimité sexuelle ?

Savoir communiquer sur ses besoins, ses attentes, ses envies est très important. Nous pensons souvent que tout doit se réaliser sans que l’on ait besoin de se dire les choses. Que ce soit dans la vie relationnelle ou la vie sexuelle, nous ne pouvons pas penser à la place de l’autre. C’est souvent pire d’imaginer ou d’interpréter. l’autre n’a ni le même vécu ni le même caractère. Ce qui coule de source pour l’un ne va pas sans dire pour l’autre. Il est donc important d’accompagner les personnes pour leur apprendre à exprimer leurs besoins, à accueillir leurs émotions pour pouvoir les dire.

La sexualité est souvent  le reflet de son propre rapport au monde 

Une femme est venue me consulter car elle avait une libido très forte et était déçue par le manque d’entrain de son mari. Nous avons finalement compris que ce n’était pas un perpétuel assouvissement de libido mais une quête inquiète de se savoir désirable. Souvent on me consulte pour un symptôme mais c’est la recherche de la cause qui permet d’apporter une réponse concrète. On ne peut pas traiter uniquement le symptôme mais on doit envisager l’environnement global et l’histoire de la personne : son éducation, sa façon de vivre, ses blessures. N’hésitez pas à demander de l’aide quand une difficulté apparaît. C’est un très bon cadeau à faire à son couple bien sûr mais tout d’abord à soi-même.

V F

©pixabay

Pour aller plus loin 

 

  • Flavie Taisne

https://www.flavietaisne.com/presentation

  • Un livre à lire à deux :

Donne-moi des baisers de ta bouche

Sophie Lutz – Ed Emmanuel 

Quel couple, même heureux, ne s’est jamais senti démuni à l’idée de parler de sa vie sexuelle ? Qui ne s’est jamais demandé : « De quoi lui parler ? Que lui dire ? Comment m’exprimer sans la/le blesser ? » Devant la difficulté, qui n’a jamais renoncé à entamer le dialogue, par peur d’être mal jugé ?

En proposant des textes à lire à deux, des questions pour communiquer, des témoignages sans fard, des réflexions psychologiques, bibliques et  sexologiques, ce parcours veut aider tous les couples à faire de leur intimité sexuelle un sujet de conversation aussi naturel que leur travail, leurs enfants, leurs projets de vacances ou leurs hobbies.

Entre fragilité et beauté, chaque couple est invité à composer sa propre palette érotique au service d’un amour toujours plus grand.

Sophie Lutz est mariée depuis vingt ans et mère de quatre enfants. L’auteur de Philippine, la force d’une vie fragile est également engagée, avec son mari, au service des couples. C’est à la demande de plusieurs d’entre eux qu’elle a conçu ce parcours en forme de « balade dans le jardin de la sexualité ».