Elle s’inscrit dans une dynamique de formation continuée en paroisse, rassemblant tous les acteurs concernés : curé-prêtres coopérateurs-diacres-coordinateurs paroissiaux-guides-accompagnants-chantres liturgiques-organistes-sacristains. Relire une expérience pastorale c’est aussi rendre lisible la communion entre nous, quels que soient nos « états de vie » . (Loi 2)

Il est important de « renforcer la culture de la relecture dans les communautés chrétiennes afin que chaque disciple missionnaire puisse relire les joies et les difficultés de la mission » (démarche qui aide à ne pas être propriétaire de la mission et qui aide à entrer dans une action qui nous dépasse, celle de l’Esprit Saint) (Livret synode p.30 n°28)

C’est aussi le lieu et le temps où les nouveaux formés partagent leur découverte avec les aînés dans la mission, curieux de ce qui rejoint un cheminement sans cesse à interroger.

La relecture pastorale d’expériences peut prendre différentes formes. En voici quelques-unes.