YouTube Logo

À l’entrée du chœur de la basilique, une pierre tombale, discrète, porte cette inscription : « Ici les corps des 14 prêtres martyrs guillotinés à Laval le 21 janvier 1794, béatifiés le 19 juin 1955 ».
En effet les reliques de ces martyrs qui étaient déposées dans le bras sud du transept après la béatification méritent cette place privilégiée dans le chœur de la basilique d’Avesnières.

Beaucoup de fidèles considèrent ces martyrs comme des saints dès l’origine mais l’Église mettra beaucoup de temps avant de se prononcer. Dans les années 1830, le curé de la Trinité, Isidore Boullier, entreprend des recherches sur la Révolution à Laval et il peut entendre des témoins présents le jour de l’exécution de ces 14 prêtres.
Leur procès en béatification commence en 1917 ; on y ajoute un autre prêtre et quatre servantes de Dieu qui ont aussi donné leur sang pour témoigner de leur foi.

Le 19 juin 1955, en la basilique Saint-Pierre de Rome, ils sont déclarés bienheureux sous le nom de « martyrs de Laval ».
Environ 200 fidèles du diocèse sont allés à Rome accompagner leur évêque, Mgr Rousseau, et participer à la cérémonie officielle de béatification ; le moment fort est la lecture du « bref » du pape Pie XII qui déclare que ces 19 martyrs de Laval sont inscrits au nombre des bienheureux.

Le 23 octobre 1955, à Laval, une grande cérémonie religieuse honore les nouveaux bienheureux ; elle est d’autant plus solennelle que 1955 est le centième anniversaire de la création du diocèse de Laval.
Les 14 prêtres guillotinés en 1794 reposent maintenant sous la protection de Marie dans cette basilique.