Le groupe Trinity, invité par Bâtir sur le rock, a mis le feu à la Maison diocésaine jeudi dernier avec son concert de Noël. Près de 200 fans ont chanté, dansé et béni le Seigneur au cours d’une soirée des plus joyeuses. Une belle page à insérer dans les annales de la maison Cardinal-Billé.

 

Ils sèment la joie et c’est déjà tout un programme. Les quatorze musiciens néerlandais invités par l’équipe mayennaise de Bâtir sur le rock avaient plus d’un tour dans leur sac ce 30 novembre à Laval, et la foule en a bien profité toute la soirée : beau témoignage que de chanter “Il est né le divin enfant” façon pop rock et plus encore quand les violons ont entonné l’Alléluia de Haëndel. Le grand compositeur s’est certainement retourné dans sa tombe, mais le petit Jésus de la crèche a dû aimé quand même ; et c’est bien cela qui compte. Endiablé le rythme ? Pas vraiment ! Disons plutôt… paradisiaque !

Il y avait de la paille sur la scène, et puis l’âne et le boeuf ! Et de la bonne humeur aussi. On était bien et on en redemande. La collaboration Diocèse + Familles Catholiques + Bâtir sur le rock + Radio Fidélité +++ a fait ses preuves. La suite au prochain rendez-vous.

Véronique LARAT