Nous connaissons tous dans nos paroisses, des personnes, des familles, discrètes, timides ou isolées. Nous accueillons aussi des vacanciers… Fratellidays voudrait les rassembler autour de rencontres conviviales et fraternelles, lors de sorties touristiques dans le département. Quatre rencontres sont prévues en Mayenne entre le 12 juillet et le 19 août, dans quatre paroisses différentes.

En 2015, le département de la Mayenne a déposé un concept de pratique touristique sous le vocable Slowlydays. Son objectif : exprimer les valeurs du tourisme lent, le slow tourisme, autrement dit une façon de voyager qui prend son temps, privilégie le tourisme de proximité, opte pour des moyens de transport peu ou non polluants, le vélo par exemple. Il s’agit aussi de donner une dimension plus responsable au voyage, préserver l’avenir de la planète, répondre au désir d’authenticité.  

Au fil des années, le concept mayennais Slowlydays est devenu une marque appuyée sur une charte. Celle-ci est bâtie autour de cinq valeurs fortes : le partage, la bienveillance, le local, l’éthique et l’éco-responsabilité. Les professionnels du tourisme, membres et adhérents de la marque, choisissent des actions concrètes relatives à ces cinq valeurs. C’est dans cette perspective qu’est née l’initiative Fratellidays afin de mettre le cap sur des moments touristiques et fraternels. 

 

Une intuition pour rompre la solitude de l’été

Les initiateurs du projet lancé par le diocèse sont partis d’un constat : en dehors des offices, des quelques célébrations de mariage ou de funérailles, les paroisses sont en sommeil en période estivale. Un temps un peu vide pour la paroisse qui conduit certains à l’isolement, l’éloignement, la solitude. L’idée c’est de créer du lien entre les gens, passer de bons moments, se cultiver, prendre un pot et pourquoi pas prendre un petit temps pour prier ensemble ?

Un moment pour le tourisme et la fraternité

Les Fratellidays proposent aux gens de se retrouver pour des temps qui allient tourisme et fraternité ( Fratelli en italien ). Partage, bienveillance, local, éthique, éco-responsabilité… Ces mots résonnent, en effet, particulièrement dans l’esprit des chrétiens, sensibilisés récemment par le pape François dans ses récents textes, Laudato Si’ et Fratelli tutti.

Image du fond ©burst.spotify.com

Quatre lieux ont été retenus pour cette première édition :

Mardi 12 juillet, 15h – 17h, Château de Lassay : Entrée du château. Visite guidée, pot au Café le Brazza sur la place principale. Entrée du château : 7.50 €. Gratuit – de 10 ans, réduit étudiants, chômeurs.

Mercredi 20 juillet, 10h – 12h, Château-Gontier – Église St-Jean-Baptiste puis descente vers le couvent des Ursulines. Passer par l’Office de Tourisme pour prendre les billets. Visite à 11h précises. Pot : Le Bistrot, Le Coin des Saveurs à l’issue de la visite. Entrée pour le Couvent :  4 €, réduit 2 €, gratuit – 10 ans.

 Jeudi 28 juillet, 15h – 17h, Craon : Grille du Parc du château de Craon. Visite libre : marche dans le parc et goûter partagé (apporter son goûter). Entrée 5 €, réduit 3,50 €.  Visite de l’église Saint-Nicolas, près du parking.

Vendredi 19 août, 17h – 19h, Sainte-Suzanne : Devant l’église. Visite guidée de dix lieux historiques de Sainte-Suzanne – Gratuit. Pot au café des Tours.

Couvent des Ursulines à Château-Gontier.

Organiser des journées Fratellidays, c’est très simple !

          Rendez-vous à l’entrée du lieu prévu.

          On fait la visite ensemble. (la visite peut être payante)

          Selon l’ambiance du groupe, on peut se retrouver dans l’église pour prier.

          On prend un pot au café du coin (chacun prend en charge sa consommation)

Compter + ou – deux heures.

Ce concept pourrait bien faire des émules dans les paroisses du diocèse de Laval… Chacun est appelé à faire sien cette idée de Fratellidays et à organiser dans sa paroisse des moments touristiques et fraternels… De belles journées d’amitié et de culture en perspective. Faites passer…