La Création chante la Gloire de Dieu, et Dieu nous parle par sa Création ! Le service « Fleurir en Liturgie » a pour mission de recueillir humblement et amoureusement le souffle de la Création, et de le transmettre, de l’offrir à Dieu et à l’assemblée priante. Anne Labadie, responsable de la Commission « Fleurir en liturgie », nous explique le sens de cette belle mission

La composition florale apporte la nature en offrande et rend visible le sens profond de la liturgie. Elle se met au service de cette liturgie qui célèbre l’Alliance, elle veut signifier l’Amour de Dieu pour les hommes qui fait passer de la mort à la vie. Cette rencontre du livre de la nature et du Livre de la Parole nous dit la Beauté et la Bonté de Dieu.

La structure de notre composition florale reprend la structure essentielle de la Nature et de l’Amour : recueillement, rayonnement, mouvement… mouvement d’accueil, mouvement du don…

Le cœur de la composition se situe à la jonction du contenant et du végétal. Du cœur rayonnent dans l’espace les branches placées dans leur position naturelle.

Une composition symbolise l’Amour de Dieu : celui qui descend au plus profond (l’Incarnation), celui qui nous élève au plus haut (l’Assomption), celui qui embrasse tout l’univers (embrassement) : d’où l’importance du contenant, bien visible, posé au sol.

Le contenant symbolise aussi la main qui recueille, transfigure et offre. Il nous achemine au centre de la terre et dans nos profondeurs que la lumière de l’Evangile doit aussi illuminer.

Le végétal épanouit ses pleins et ses vides en Assomption et en embrasement, nous faisant passer de l’espace du sanctuaire à tout le cosmos, dans une grande harmonie de la terre et du ciel.

Alors, nous pouvons contempler le Dieu Vivant qui veut nous transmettre son Amour.

Le service d’Eglise  » Fleurir en liturgie  » cherche à transmettre cette démarche artistique et liturgique, chemin de Vie spirituelle.

Deux sessions de formations seront proposées. Les dates seront fixées en fonction de la situation sanitaire.