La commission diocésaine d’arts sacrés nous propose jusqu’à fin novembre dans le hall de la maison diocésaine une surprenante exposition d’objets sacrés, statues, anges, cadres et autres petites merveilles dorées… Ce sont des œuvres restaurées par Marie-Line Brunet, artisan doreur.

Le chemin de croix de l’église de Saint-Poix, l’autel de l’église de Changé, celui de l’église Saint-Vénérand avec ses quatre évangélistes dorés aux quatre angles du meuble, les grilles de communion de la cathédrale, c’est Marie-Line Brunet. Cette restauratrice d’art, installée à St-Berthevin, exerce le rare métier de doreur.

Bien souvent les anciens objets dorés sont remisés volontiers dans les greniers parce que devenus ternes…. Ils sont nombreux dans ce cas aussi dans nos églises. Manque de moyens bien sûr ! Quel bonheur pourtant de retrouver une statue de la Vierge re-dorée à l’or fin, un candélabre qui reflète à nouveau la lumière, des anges joufflus tout d’un coup souriants… !

Métier de patience, de précision et de doigté, Marie-Line Brunet le maîtrise parfaitement depuis une vingtaine d’années. La commission diocésaine d’Arts sacrés a la chance de l’avoir tout près… à domicile ! C’est une chance aussi d’accueillir une exposition comme celle-ci. Puissions-nous prendre le temps de la découvrir et de nous en imprégner.

Ouverture : du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h30.