Attendre oui… mais de quelle manière ?

Nous sommes entrés dans ce temps particulier qu’est l’Avent, période de quatre semaines où les chrétiens se préparent à Noël, fête de la naissance de Jésus. Les sapins sont en vente, les rues scintillent, les enfants sont impatients. Pourquoi cette agitation ?
Qu’espérons-nous ? Le père Bernard Courteille nous convie avec lui dans cette salle d’attente !

©cathopic – ©pixabay

Nous pouvons attendre en battant de la semelle. Et oui, il est long tout ce temps apparemment perdu en faisant la queue dans des administrations ou les cent pas sur le quai de la gare  téléphone à l’oreille « Veuillez patienter nous recherchons votre correspondant, votre délai d’attente est estimé à x minutes ». Et suit un défilé en boucle de toutes les possibilités offertes par l’entreprise que vous contactez. Mais l’attente n’ est pas du temps perdu quand elle s’active. Préparer un événement heureux donne déjà du bonheur.

… ou en nous activant 

Le temps de l’Avent sera du temps gagné s’il nous investit dans une remise à neuf, un peu comme on remet sa maison en ordre pour accueillir une visite. Car Dieu lui-même vient nous visiter. C’est en lui que nous avons mis notre foi et notre espérance. Les santons de Marie et de Joseph, que nous avons peut-être mis dans la crèche, nous le rappelleront tous les jours au fil de cet Avent. Un petit exercice d’Avent : nous arrêter devant eux chaque soir et, avec eux, placer notre foi en Dieu et apprendre à attendre le Fils de Dieu qui vient et qui ne déçoit pas. Il nous appelle à une aventure extraordinaire : celle de l’amour fidèle et miséricordieux.

Du côté des enfants 

Noël est également la fête de l’enfance. Pour les plus jeunes aussi Noël est une promesse. Nous pouvons les aider à attendre le grand jour grâce à de nombreuses propositions pour leur permettre de se préparer au grand avènement. En voici quelques exemples : 

Le calendrier Laudato Si 
Le calendrier de l’Avent Fratelli Tutti
Et aussi “En avant Noël 2021 avec Sainte Thérèse de Lisieux
Et pourquoi pas faire sa crèche soi-même. Une idée : le calendrier pop-up

Accéder à notre dossier sur l’Avent

Attendre endormis en rêvant, sur un dunlopilo de futilités

« Rêvez Noël » : voilà l’enseigne,  accompagnée de décors de lumière et de fête, que nous pouvons lire dans certaines vitrines . Se faire plaisir et ne penser à rien d’autre que des joies passagères. Trop de lumières peut nous faire passer à côté de La Lumière. La vie humaine n’est pas une machinerie disponible pour la satisfaction de nos désirs.

… ou éveillés et debout en scrutant l’horizon

Le Christ, Fils de Dieu, c’est lui notre grande attente. C’est lui qui oriente tous nos désirs. Il nous entraîne dans une aventure extraordinaire : l’aventure de l’amour fidèle et miséricordieux. Il est déjà venu, dans la discrétion. Il reviendra dans la gloire. Ce sera la fin du temps de l’attente. 

De quelle manière l’attendre ?  Tout simplement comme on attend quelqu’un qui nous apporte une Bonne Nouvelle qui va nous faire vibrer au goût du bonheur. La Bonne Nouvelle ( c’est le sens du mot Évangile ) qu’il est venu nous annoncer est toujours d’actualité. Attendre c’est alors nous mettre en position de guetteur et se préparer à recevoir Celui qui va venir  

Attendre et être attendu

Et si l’on prenait le problème dans l’autre sens ? Je veux dire : sommes-nous conscients que nous sommes attendus. Et pas par n’importe qui ! Il est bon dans ce temps de l’Avent, d’en prendre toute la dimension et de s’en réjouir : oui, je suis attendu par quelqu’un et de surcroît par celui-là même d’où je tiens la vie et qui veut me la donner en abondance ? Et notre joie, nul ne pourra nous la ravir, Jésus lui-même l’a promis.

P. Bernard Courteille

Des initiatives paroissiales pour l’Avent

Saint-Pierre-Saint Vénérand à Laval (St-Vénérand)

Chaque jeudi de l’Avent, messe Rorate célébrée à la seule lumière de bougies à St Vénérand

Chaque jeudi de l’Avent (2, 9, 16 et 23 décembre), venez assister à la messe Rorate à 7h00 à l’église Saint-Vénérand (la messe de 9h à St Pierre est supprimée à ces dates). Les messes Rorate, ou messes de l’Attente, sont célébrées avant la fin de la nuit durant le temps de l’Avent. Avec pour seules lumières celles des bougies, cette liturgie fait de chaque fidèle un guetteur d’aurore qui attend dans l’espérance l’événement de Noël, l’avènement du Christ. D’origine allemande, cette tradition remonte au Moyen-Âge où elle était présente dans toute l’Europe.

Le terme Rorate vient du latin et plus particulièrement du chant grégorien Rorate caeli, chant d’entrée de la messe du quatrième dimanche de l’Avent. Il s’agit d’une citation du livre d’Isaïe (Is 45, 8) : « Rorate caeli desuper, et nubes pluant iustum ; aperiatur terra, et germinet Salvatorem. »

« Cieux, faites venir le Juste comme une rosée ; Qu’il descende des nuées comme une pluie bienfaisante : Que la terre s’entrouvre et donne naissance au Sauveur. »

Ces messes sont une belle façon d’ouvrir notre cœur à la venue du Dieu fait homme, et de se préparer à la naissance de l’Emmanuel, Dieu avec nous.

Saint Barnabé en Charnie

Messe Rorate à Saint Barnabé en Charnie, le vendredi 10 à Saint Jean à 18h00 et le vendredi 17 décembre à Torcé Viviers à 18h00

Ecrire des cartes de Noël aux détenus

Il y a toujours une parole d’espérance !

En 2020 pendant le confinement, nous avions envoyé des cartes de Noël aux détenus de la Maison d’Arrêt de Laval , souvenez-vous !

Fin novembre 2021, si vous pensez pouvoir apporter un rayon de soleil…Vous aimez écrire…Alors c’est possible de rejoindre des personnes derrière les barreaux.

Consignes : « pour  l’écriture des cartes  : pas de cartes religieuses, pas de photos d’enfants, les cartes ne doivent être écrites que par des adultes, signées uniquement avec un prénom et, ne pas mettre d’adresse, » Père Jimmy

Votre carte sera transmise aux aumôniers du diocèse à la maison d’arrêt de Laval qui offriront vos petits mots de réconfort aux détenus le jour de Noël.

Vous pouvez déposer vos cartes de Noël dans la boite à lettres de la Maison Paroissiale 24 rue Notre-Dame à Ambrières, à l’attention du Père Jimmy Couëffé en précisant « un message de Noël pour un détenu »

Des boîtes cadeau pour les plus démunis

Paroisse St Matthieu sur Mayenne

Pour Noël, nous invitons ceux qui le veulent à venir à la veillée de 19h00 avec un cadeau pour les personnes et les familles en difficulté.

On peut préparer une boîte à chaussure décorée avec :

            – un produit d’hygiène
            – une denrée alimentaire festive (non périssable)
            – un paquet de friandises
            – un vêtement chaud ou un jouet pour des enfants ou des jeunes.

Pour ceux qui ne peuvent pas être présents le vendredi 24, cette boîte cadeau peut être apportée dès le dimanche 19 ou à l’occasion d’une célébration d’école dans une église de la paroisse.
Le 24 décembre au soir, une urne sera mise près de la crèche pour ceux d’entre nous qui n’auraient pas eu le temps de préparer de boîte cadeau.

Merci à chacun de ce qu’il pourra faire et Bon Avent !

Notre-Dame-St-Martin de Mayenne-Moulay

Crèche évolutive à La paroisse Notre-Dame-St-Martin de Mayenne-Moulay

Cette année, à la Basilique Notre-Dame, la crèche est évolutive ! Chaque dimanche de l’Avent et jusqu’à l’Epiphanie, les santons vont se déplacer !

Un personnage différent sera mis à l’honneur et un feuillet de jeux et de prières sera à la disposition des enfants, chaque semaine.

Ambrières les Vallées

Opération Parrain d’Avent à Ambrières les Vallées, Chaque dimanche de l’Avent, en entrant dans l’église, chacun est invité à écrire son prénom sur 1 carton et à le déposer dans la corbeille.

Église paroissiale de Pontmain

Concert de Noël le jeudi 16 décembre à 20h30.

Au programme : musique classique autour de Noël. Il sera donné par deux musiciens : Aldo Ripoche au violoncelle et Camille Privat à l’accordéon classique. Concert gratuit – Libre PAF – Pass sanitaire demandé. Contact 06 86 95 30 40

Concert - Les Fous Divertissants

Dirigés par Mathilde Piganeau, ancienne paroissienne, les Fous Divertissants étaient venus animer la messe du 24 octobre à la cathédrale. Ils reviennent cette fois-ci en grand effectif pour un concert de Noël pas comme les autres ! Sur la musique de Marc-Antoine Charpentier, au son des instruments anciens et portés par la voix cristalline de nos chanteurs, vivez un Noël comme ceux d’antan ! Afin de vous guider dans le concert, vous pourrez vous laisser inspirer par les dessins d’enfants de la dessinatrice à succès « by BM » pour entrer plus profondément dans la musique !

En savoir plus

 

Radio Fidélité Mayenne
“Vous prendrez bien un peu de caté” 

La série Théobule pour les enfants
“L’annonce la naissance du Sauveur” 

La Conférence des Évêques de France
lance un calendrier de l’Avent

Prière pour l’Avent

Dieu, Tu as choisi de te faire attendre tout le temps d’un Avent.
Moi, je n’aime pas attendre dans les files d’attente.
Je n’aime pas attendre mon tour.
Je n’aime pas attendre le train.
Je n’aime pas attendre pour juger.
Je n’aime pas attendre le moment.
Je n’aime pas attendre un autre jour.
Je n’aime pas attendre parce que je n’ai pas le temps
et que je ne vis que dans l’instant. 

Tu le sais bien d’ailleurs, tout est fait pour m’éviter l’attente :
les cartes bleues et les libre-services.
Les ventes à crédit et les distributeurs automatiques.
Les coups de téléphone et les photos à développement instantané,
les télex et les terminaux d’ordinateur,
la télévision et les flashes à la radio… 

Je n’ai pas besoin d’attendre les nouvelles :
elles me précèdent. 

Mais, Toi Dieu, Tu as choisi de te faire attendre le temps de tout un Avent.
Parce que tu as fait de l’attente l’espace de la conversion,
Le face-à-face avec ce qui est caché,
l’usure qui ne s’use pas.
L’attente, seulement l’attente, l’attente de l’attente,
l’intimité avec l’attente qui est en nous
parce que seule l’attente réveille l’attention
et que seule l’attention est capable d’aimer.
Tout est déjà donné dans l’attente. 

Et pour Toi, Dieu, attendre se conjugue avec prier. 

Jean Debruynne