Dom Joseph Deschamps, ancien Père Abbé de l’abbaye Notre-Dame-du-Port-du-Salut, est décédé ce dimanche 28 février. Ce frère cistercien avait commencé sa vie de prêtre chez les “Pères Blancs” de la Société des Missions africains ; c’est en 1996 qu’il rentra à l’Abbaye d’Entrammes.
Yves nous parle de sa rencontre avec Dom Joseph

Lorsque nous nous sommes installés à L’huisserie en 2000, nous nous sommes naturellement rendus à l’Abbaye Notre Dame du Port du Salut en plus de la paroisse. Dom Joseph devenu père Abbé en 2006 a créé avec quelques laïcs l’association des amis de l’Abbaye pour venir en appui matériel de celle-ci. Une des premières actions fut la mise en place de portes ouvertes tous les 2 ans début octobre. A cette occasion, nous avons connu un peu plus l’Abbaye de l’intérieur et intégré l’association. Rentré au conseil d’administration, j’en suis devenu Président. Rentré modestement dans le groupe des bénévoles du Secours catholique pour accueillir les « passagers », j’ai eu régulièrement l’occasion de rencontrer Dom Joseph et de travailler avec lui.

Un homme qui sait diriger et entreprendre

Nous avions en Dom Joseph un fidèle soutien. Volontaire, entreprenant et avec un fort caractère, il nous a toujours poussés à aller de l’avant pour l’Abbaye. Très accueillant et ouvert à nos propositions, il défendait la communauté des frères et demandait souvent aux laïcs de respecter leur tranquillité et leur décisions : les laïcs sont au service de la communauté ou en visite à l’Abbaye, mais pas chez eux. Il avait une grande confiance dans la providence divine : « je n’ai jamais eu d’argent, alors allons-y, faisons-le ! » C’est ainsi que la nouvelle hôtellerie a été bâti ou presque. Il aimait beaucoup les extérieurs de l’Abbaye. La semaine verte ou les samedis verts (journées  consacrées à l’entretien des extérieurs) étaient pour lui  des moments très appréciés où il avait plaisir à accueillir les bénévoles  et à donner ses consignes.

et aussi un homme d’Eglise

En plus de ses qualités de leader, c’était un grand priant. Beaucoup d’entre nous ont pu bénéficier de ses initiations à la Lectio Divina. Que ce soit le mercredi soir ou la dimanche matin, il nous a beaucoup apportés sur cette façon de prier, si chère à nos frères moines. Dom Joseph nous manquera.

La communauté des frères est toujours là avec son Père abbé Dom Gérard. Continuons à les soutenir et à fréquenter l’église abbatiale, l’hôtellerie, ou la boutique. Ce sera le meilleur cadeau de remerciement que l’on pourra faire à Dom Joseph.

Yves de Rochambeau

Dom Joseph Deschamps en 2019
©diocesedelaval.fr