Vente de la collection de vinyls du Père Trique

A l’heure du retour des vinyls et des platines diamants, le diocèse vous propose de redécouvrir les interprétations pour orgue du Père Michel Trique. Trois albums sont mis en vente au profit de la restauration de l’orgue de ce prêtre musicien que de nombreux Mayennais ont connu, écouté, ou eu comme professeur de musique.

 

A l’occasion de Noël, et parce que c’est dans l’air du temps, le diocèse ressort les disques vinyls du Père Michel Trique. Trois albums vintage et collectors exceptionnels. Ils sont en vente à l’accueil de la Maison diocésaine Cardinal-Billé 10 rue d’Avesnières à Laval.  

Au programme, Haendel, Bach, Buxtehude, Grigny, Liszt, etc ! Et des compositions du grand organiste mayennais décédé en 2015.

 

Qui était le Père Michel Trique ?

Originaire de Congrier,  le Père  Michel Trique  a été ordonné prêtre le 21 mars 1954 après des études brillantes et un temps d’enseignement à St-Martin de Mayenne et à St-Michel de Château-Gontier.

En août 1954, il est nommé professeur de Lettres à l’Immaculée-Conception de Laval et poursuit des études de lettres à La Sorbonne où il obtient deux certificats.

Après le décès du Chanoine Fauchard en septembre 1957, le Père Michel Trique, musicien dans l’âme et diplômé de l’Ecole César Franck de Paris, a été nommé Organiste titulaire du Grand Orgue de la Cathédrale… En novembre 1976, il sera chargé de veiller à l’entretien et à la conservation des orgues du Diocèse de Laval.

Organiste et artiste, il consacrera toute sa vie à sa passion avec un souci pédagogique puisqu’il créa, avec le facteur d’orgue Koening, des orgues démontables et transportables afin de se rendre dans de nombreuses écoles et institutions. Il a écrit l’ouvrage Livre d’Orgue dans la tradition classique française, achevé en 2001, non publié mais présenté en 2003 dans le bulletin national des Amis de l’Orgue.

 

Un grand compositeur

Le Père Trique a composé de nombreuses œuvres, enregistré des CD et assuré de nombreux concerts en France de 1961 à 1989 dont plusieurs ont été marquants comme celui du concert d’inauguration, le 20 avril 1980 de l’Orgue Cavaillé-Coll de cette Cathédrale, restauré, grâce à lui et sous son contrôle dans son état d’origine, ou encore celui de 1989 au Château d’Angers, concert à 3 orgues et 2 organistes, à l’occasion du Congrès national de la fédération française des Amis de l’Orgue.  Merci à ce 2ème organiste d’être présent ce matin au Grand Orgue, Mr Jean-Claude Duval.

 

Hommage et biographie par un ancien élève et disciple : André Duval