Ce 10 avril, les chrétiens fêtent le dimanche des Rameaux qui précède Pâques. Ils célèbrent l’entrée triomphale de Jésus-Christ à Jérusalem. Jésus est assis sur un âne, la foule l’acclame en brandissant des rameaux et criant : Hosanna ! 

©pixabay
Tous les horaires des célébrations des Rameaux
 

Dans la tradition juive, les rameaux de palmier ainsi que le mot « Hosanna » évoquent la fête des récoltes nommée Souccot et mentionnée dans le Lévitique. C’est en mémoire de ce jour que les catholiques portent des rameaux de buis, d’olivier, de laurier ou de palmier, selon les régions. 

Ces rameaux, une fois bénis, sont tenus en main par les fidèles qui se mettent alors en marche. Les rameaux sont bénis  par le célébrant puis on lit le récit évangélique de l’entrée messianique de Jésus/

Dans la tradition chrétienne, chacun emporte chez soi les rameaux bénis pour en orner les croix dans les maisons : la croyance populaire attribue à ces feuillages provenant d’arbres qui ne perdent jamais leurs feuilles, des vertus protectrices. Conservés avec soin, la coutume veut que les rameaux bénits garantissent les gens et les bêtes de la maison de la maladie, des accidents… et des envoûtements. Autrefois, les Rameaux étaient particulièrement réputés pour préserver la maison de la foudre. Continuons à pratiquer ce geste de vénération et de confiance envers le Crucifié.