YouTube Logo

La 3eme chapelle est dédiée à saint Bonaventure, patron des tisserands qui étaient nombreux autrefois dans le bourg d’Avesnières. Il est représenté par une statue, ainsi que sur un vitrail comme deux autres disciples de saint François d’Assise, et au centre du haut relief ornant l’autel.

A gauche, une petite statue de saint Antoine de Padoue tenant familièrement l’Enfant Jésus nous accueille.
Les vitraux de Max Ingrand montrent sainte Elisabeth de Hongrie, tertiaire franciscaine, se penchant vers un pauvre lépreux pour l’embrasser et le soigner. Sur le vitrail du fond, saint François d’Assise est éclairé par frère soleil et entouré par ses amis : le crapaud, le canard, l’écureuil. Il reçoit les stigmates, les plaies du Christ. Le vitrail de droite représente saint Bonaventure qui, tenant le Livre sacré, consacre le pain. Au-dessus de lui figurent ses armoiries, le chapeau avec les glands, car il fut nommé évêque-cardinal en 1273.

Au centre de l’autel se dresse une statue de Bonaventure en bois polychrome du 17e s. Il porte la mitre, les gants et un chapeau qui évoque peut-être ses voyages en Europe pour porter l’évangile. Il n’a plus sa crosse. De la main droite, il bénit au nom du Christ : ses trois doigts levés symbolisent la Trinité, ses doigts pliés, les deux natures du Christ : humaine et divine. Son visage légèrement penché esquisse un sourire et nous regarde avec bonté.

Le haut relief moulé en plâtre et l’autel en pierre, sont du 19°s. À gauche, se trouve une statue de st Julien, patron secondaire du diocèse ; il fut le 1er évangélisateur du Maine au 4e s. A droite figure saint Louis représenté avec les reliques de la Passion du Christ les 3 clous et la couronne d’épines. Au centre, saint Bonaventure écrit à genoux. Docteur de l’Église, il resta simple et humble comme un franciscain.