YouTube Logo
Chapelle du rosaire,

Poursuivant la remontée de l’allée du bas-côté Est, voici la Chapelle du rosaire dédiée à l’histoire de la prière à Marie, le Rosaire. Ce nom vient de la guirlande de roses dont la Vierge est couronnée dans les représentations traditionnelles. L’autel en marbre et pierre d’onyx date de 1900. Derrière sa table, sur le retable, des tableaux en émaux de Limoges illustrent l’histoire du rosaire. Le premier tableau, à gauche, représente le pape St Pie V, pape du rosaire, instituant cette dévotion. Le deuxième tableau montre Marie offrant un rosaire à saint Dominique, le dernier tableau illustre Léon XII, entouré de fidèles offrant des roses à la Vierge.

Sur le devant de l’autel, des émaux de Limoges, par une peinture dorée sur fond bleu soutenu, illustrent les éléments de la prière du Rosaire. À gauche l’ange Gabriel s’adresse à la Vierge par les mots de l’Annonciation « Je vous salue, Marie ». A droite, Jésus nous enseigne le « Notre Père ». Au centre, une Sainte Trinité expose Dieu le Père offrant son Fils en croix tous deux reliés par le Saint Esprit sous l’aspect d’une fine colombe.

Auguste Alleaume dont l’atelier est installé à Laval en 1893 a réalisé tous les vitraux des chapelles latérales.

Les vitraux de cette chapelle illustrent la Foi, l’Espérance et la Charité. La Vierge, au centre, tenant l’Enfant Jésus debout est entourée des symboles du Rosaire. Marie personnifie la foi : Fides. À gauche, l’ange de la Charité porte la basilique de Montmartre, à droite, l’ange de l’Espérance présente la basilique de Pontmain. Dans un même bel élan, les deux basiliques furent édifiés par les Oblats de Marie Immaculée.