IL EST RESSUSCITE !
Selon l’Evangile de Saint Marc, ce sont trois femmes Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé qui ont reçu la nouvelle : « le crucifié :
il est ressuscité ! ». Pourquoi ces trois galiléennes… plutôt que Pierre ou les apôtres choisis par Jésus pour continuer son œuvre ? L’Evangile le dit plus loin, parce que ce sont les seules fidèles jusqu’au pied de la croix. C’est la foi qui fait la différence ! C’est le Dieu d’Alliance qui réalise le salut de l’intérieur de l’humanité. Il n’impose même pas comme une évidence la bonne nouvelle de la résurrection : il dit « veux-tu croire ? ».
Dieu attend notre « oui », notre foi, pour nous donner la bonne nouvelle
de Pâques.
Ces trois femmes n’ont pas vu la résurrection. Elles ont, tout simplement, entendu une parole. Une parole à laquelle on peut croire… ou ne pas croire : « Le crucifié Jésus de Nazareth est ressuscité ! ». Cette parole renvoie à la vie quotidienne : « Il n’est plus ici… Il vous précède en Galilée. ». Il nous attend dans notre Galilée. Il se trouve déjà dans notre maison quand nous ouvrons
la porte, dans l’école quand nous y entrons, au cœur de toutes nos activités.
La résurrection est donc pour chacune et chacun de nous. Elle nous permet,
à nous qui croyons en Lui et qui avons reçu l’Esprit-Saint, d’être des témoins de l’amour et de la vérité, par nos paroles, mais surtout par notre vie ; d’accomplir des actes humainement impossibles : aimer nos ennemis, dire du bien de ceux qui disent du mal de nous ou qui nous haïssent, prier pour ceux qui nous persécutent, partager avec les plus faibles, prendre avec Jésus
un chemin d’humilité. Aimer avec patience et bonté ceux qui sont différents ou qui nous dérangent.
Nous vivons la Pâque chaque fois que nous décidons de nous arracher à l’esclavage de notre égoïsme pour prendre le chemin du don, de l’amour et
de la liberté. Que cette Pâque 2020 nous invite au plus intime du cœur à être des « vivants » dès maintenant, malgré toutes les obscurités rencontrées,
et à aider les autres à renaître à l’Espérance.
Père Jean-Claude Duclos

CCFD
Madame Fatou Bénitou Diop membre d’une association partenaire au nord- ouest du Sénégal, invitée par
la délégation diocésaine du CCFD-Terre solidaire
sera présente à la maison diocésaine 10 rue d’Avesnières à Laval
le samedi 28 mars de 15h à 17 h
« « Devant l’urgence de solutions pour notre temps, déjà de nombreuses initiatives au service de la sécurité alimentaire tracent le monde de demain. » »
Un rendez-vous à ne pas manquer pour échanger, s’informer, participer. Madame Diop nous parlera de son action pour la sécurité alimentaire en lien avec l’agriculture paysanne et l’environnement.
—————————————————————————————–

CALENDRIER PAROISSIAL
-Vendredi 13 Mars, dans le cadre du Carême, partage autour d’un bol de riz en salle des Charmilles à 19h30 à 22h00.
-Dimanche 29 mars, la messe du 5ème dimanche de Carême en notre église sera animée avec l’aide de l’équipe locale du CCFD.
L’après -midi nous sommes tous invités à une « recollection » à la maison diocésaine :
Pique-nique repas partagé à partir de 12h30 puis animation
jusqu’à 17h30.
-Célébration communautaire du pardon le jeudi 2 Avril à 20h00.
(Célébration du pardon à Laval le 28 Mars.)
Confessions individuelles en notre église :
Mardi 31 Mars et mardi 7 Avril de 16h00 à 18h30
et jeudi 9 Avril de 9h30 à 11h30.
-Dimanche 5 Avril : messe des Rameaux à 10h30.
Célébrations Pascales :
-Messe Christmale à la Cathédrale le lundi 6 Avril à 18h30.
-9 Avril : Jeudi Saint : Messe à 20h00. Les enfants et leur famille y sont . tout spécialement attendus.
-10 Avril : Vendredi Saint : Célébration à 19h30.
-11 Avril : Veillée pascale à 21h00.
-Dimanche 12 Avril : Messe pascale à 10h30.
-Dimanche 3 Mai : première des communions
-Dimanche 17 Mai : profession de foi
-Dimanche 31 Mai : Célébration de la Pentecôte à Pontmain, avec le
Sacrement de la confirmation des adultes, autour de notre Evêque qui officialisera les lois et décrets de notre synode.
Il n’y aura pas de messe à Changé. Nous sommes tous conviés à cette
journée…
Dernière Messe des familles, caté et jeunes de l’année scolaire, un dimanche de Juin. Date communiquée ultérieurement.

          Année 2019 : nos joies et nos peines
Sont entrés dans la communauté chrétienne par le baptême :
AUBRY Romane, BIHEL Augustin,
COTTINEAU Ana, DUCLOYER Louann,
DUPONT Gabin, FERRON Constance,
GADBOIS Raphaël, GÂTEL Gaspard
GAUCHET Emma, GAUTHIER Théa,
GERAULT Inès, GLET Léon,
GUEHERY Nolan, HOUDOU REVERT Romane, HUARD Théo,
HUNAUL Justine, LAIGRE Romane, LANDAIS Thomas,
LAPLUME Augustin, LE DAIN ROCTON Ethan,
LEGEAY COUTELLE Grégoire, LE GUILLOU Alban,
LE MARCHAND Rozenn, LEVALET LEFORT Paul, MOUTON Charles,
MOUTON Michelle, NISHIMUNI Isis, PAILLARD Lucas, ROGUET Léa,
ROGUET Maé, SUHARD Ambre, SUHARD Jana, THEVENON Hugo,
TRIQUET Sevan, VIEL Lily.
Se sont unis par le sacrement de mariage
AVENANT Christophe et LEBRETON Sabrina,
D’HIRIBARREN Fabien et BILHEUX Sandra,
FERRON Nicolas et CHENG Xiaoxiao,
LEPLATOIS Guillaume et BOBET Béatrice,
LONGUESPÉE Rémi et FRESNAIS Margaux,
QUINTON Maxime et LESSERTOIS Justine,
MAGGI Anthony et MARTINS Darina,
MARLOTTE Benjamin et HUBERT Mathilde,
RUAULT Cédric et LELIEVRE Ketty.
Sont entrés dans la maison du Père :
Sylvie LECLERC, Léon GENEST, René HUART,
Roger FOUASSIER, Emile MICHINEAU, Henri LEMÉTAYER,
Jean-Yves HALOUSE, Jean BEKRA, Monique BEAUDOUIN, Guillaume DURAND, Thérèse PLACÉ, Jacqueline MOUSSET,
Geneviève PILLON, Guy LAGRÉE, Jean-Baptiste DRUGEOT,
Marcel GEORGET, Jean -Yves GARNIER, Danièle DUBOIS,
Mickaël MARTEAU, Yvonne SABIN, Roland BERTHIER, Agnès RIVIÈRE, Emilienne LELIÈVRE, Suzanne HERRIAU, Thérèse MOULLIÈRE ,
René BOULAIN, Thierry GUERRIER, Jacqueline HUET, Albert GUEROT, Michel BUZIN, Roger PORTIER, Gaëtan BOURDAIS, Pierrette GAUFFRE, Maurice LEGROS, Marie-Louise BERNARD, Jeannot ROUZIÈRE.


Offrande :
L’offrande souhaitée pour la préparation et la célébration :
—du baptême est une fourchette entre 60 et 200 Euros en fonction de vos possibilités.
— du mariage est comprise entre 200 et 400 Euros en fonction de vos possibilités.
—de la sépulture est de 200 Euros.
L’honoraire d’une messe, à compter du 1er janvier 2020, est de 18 Euros.
Les besoins des paroisses sont importants.
Merci de votre compréhension et de votre générosité.
————————————————————–
LANCEMENT DE LA CAMPAGNE DENIER 2020

« On a 1000 Bonnes raisons de donner… Et Vous ? »
Tel est le slogan de la campagne d’appel au denier de l’Église.
Ils agissent au nom du Christ et sont rémunérés par votre générosité : Prêtres et salariés laïcs, entourés de nombreux bénévoles chaque jour au service de la mission de l’Église.
Nous sommes tous appelés à soutenir cette mission, par la prière et aussi par un soutien financier. En donnant au Denier de l’Église, nous apportons bien plus qu’un soutien matériel, nous participons pleinement à la vie et à l’action de notre communauté paroissiale.

Chiffres de l’année 2019, pour notre Paroisse Saint Pierre de Changé : baisse de donateurs, hausse du don moyen qui passe de 161 à 170 €
123 donateurs (-10) Collecte totale : 20 890 € en baisse de 565 €.
Au nom de la paroisse et du diocèse, MERCI pour votre contribution !
Cette année, tous les donateurs fidèles ont reçu un courrier personnalisé de remerciements et d’invitation à renouveler leur générosité avec l’enveloppe à volet détachable ou en ligne.
Vous qui donnez au denier, je vous remercie de tout cœur pour la fidélité de votre soutien à notre Eglise.
Et, merci d’oser inviter d’autres à s’engager à donner. Père Jean-Claude DUCLOS, Curé de la paroisse de Changé.
Pour information, une date de rencontre de présentation des comptes 2019 de notre paroisse vous sera proposée prochainement.


Gardez et notez cette date :
LE DIMANCHE 26 AVRIL 2020,
l’ACE de la Mayenne organise une marche écolo gourmande à Chailland.
Rendez-vous à partir de 14 heures à la mairie, pour un parcours de 5 kilomètres avec des stands de jeux et un ravitaillement animés par les enfants.
Vous pourrez marcher plus longtemps si vous le souhaitez, la petite cité de caractère offre beaucoup de possibilités de randonnées !

Le tarif est de 5 euros par adulte, c’est gratuit pour les enfants.
Des boissons et des gâteaux sont prévus à l’arrivée ainsi qu’une exposition
de poteries et de peintures.
L’objectif est de soutenir l’ACE au plan départemental

Impressions du Synode
La troisième et dernière Assemblée synodale s’est tenue les 28, 29 février et 1er mars à Pontmain.
Vous le savez, les décisions de notre Evêque, à la suite des travaux de l’Assemblée, seront promulguées à Pontmain le jour de la Pentecôte.
Il n’est donc pas question ici de les évoquer. Ce sera fait avant l’été.
Mon propos est de vous relater brièvement ce que j’ai ressenti, d’une part en équipe synodale, et en tant que membre de l’Assemblée.
Tous ceux qui ont réfléchi sur le premier et le deuxième carnet de route ont pu penser que ce qui était demandé était finalement assez théorique, voire intellectuel, et somme toute, assez loin de ce qu’ils attendaient, de leurs préoccupations, des problèmes de l’Eglise en Mayenne.
D’ailleurs, pour une Paroisse comme Changé, seulement 7 équipes synodales se sont constituées…
Pourtant notre Prêtre nous a enjoints inlassablement de participer au travail de réflexion. Ne sommes-nous pas l’Eglise en Mayenne !
Pour ma part j’ai rédigé deux articles dans le bulletin paroissial et fait plusieurs interventions le dimanche, en proposant mon aide à ceux qui
hésitaient à constituer une équipe…
Cela montre sans doute, non pas un désintérêt pour le Synode, mais des doutes sur la façon dont il était engagé et sur son utilité…
Effectivement, le travail de réflexion était un peu difficile…
Les nombreuses références à des textes du Nouveau Testament et de la « Joie de l’Evangile » du Pape François pouvaient laisser penser qu’on s’écartait de la résolution de problèmes concrets.
Et puis a eu lieu l’Assemblée synodale du 5 au 7 juillet 2019 qui portait sur les réflexions des 518 équipes constituées dans le Diocèse en réponse au premier carnet de route.
Je vous ai donné un bref aperçu des priorités votées par L’Assemblée dans le bulletin 3/2019.

Enfin, la dernière Assemblée synodale s’est réunie…
Je dois dire que le parcours a été pour moi extrêmement enrichissant,
étonnant et marquant.
Imaginez un instant le bonheur que l’on peut ressentir à vivre des heures et des heures dans ce lieu sacré qu’est la basilique, environné souvent de la lumière bleutée des vitraux ! Dans ces conditions on ne peut qu’avoir la certitude qu’on est sous le regard de la Vierge Marie.
Mieux encore, qu’elle nous accompagne…
Ensuite tout a été fait pour que le travail, les échanges… aussi bien en Commissions qu’en Assemblée, se déroulent de la meilleure façon possible, avec l’aide de L’Esprit. L’Esprit que nous avons invoqué très régulièrement pour qu’il nous guide.
Je crois utile de souligner encore que ce travail s’est fait exclusivement
à partir des contributions des équipes synodales. Leurs réflexions nous ont toutes été communiquées. Elles nous ont été essentielles.
Elles sont disponibles sur le site internet du Diocèse.
Enfin j’ai été frappé par la richesse et la diversité de ces réflexions. Evidemment nous avons tous besoin les uns des autres et notre intelligence collective est extraordinairement prolifique.
On a toujours intérêt à s’unir pour progresser plutôt qu’à marcher en ordre dispersé !
Les orientations votées par l’Assemblée synodale sont d’ores et déjà
disponibles sur le site internet du Diocèse…
A la Pentecôte, notre Evêque promulguera les lois et décrets pour la
vie de notre Diocèse dans les dix ans qui viennent.
Mais ne nous trompons pas ! Bien sûr il y aura des mesures d’organisation et autres contingences matérielles, mais ce qui nous sera demandé, et ce qui a été maintes fois souligné par l’Assemblée synodale, c’est qu’il va falloir nous investir tous personnellement bien d’avantage, à la mesure des forces de chacun, pour que notre Eglise en Mayenne vive et relève les défis nombreux auxquels elle sera confrontée dans les prochaines années.
Nous aurons un grand moment à vivre à la Pentecôte,
le 31 Mai, à Pontmain…Nous y sommes tous invités.
Bernard Drugeot