Le diocèse accueille cette année quatre nouveaux prêtres : parmi eux, un Français, et trois missionnaires étrangers : un Tchadien et deux Ivoiriens. Ils viennent de vivre au début de la semaine une “session d’intégration” de deux jours, au cours de laquelle ils ont visité Pontmain, l’Evéché, la maison diocésaine et leur nouvelle paroisse…

Ils s’appellent Don Armand, Père Ferdinand, Père Laurent, et Père Gérald. Le premier est français, il sert la paroisse lavalloise Trinité-Avesnières-Cordelier. Les deux suivants arrivent du diocèse de Katiola en Côte-d’Ivoire, Père Ferdinand pour le doyenné du pays de Mayenne, Père Laurent pour la paroisse Notre-Dame-du-Bignon, le quatrième est tchadien ; il est Oblat de Marie et chapelain du sanctuaire ND de Pontmain. 

 

Depuis un moment nous réfléchissions à mieux accueillir notamment nos prêtres étrangers explique le Père Jean-Luc Roblin qui au sein du conseil presbytéral, est responsable de la commission ‘vie fraternelle, culturelle, matérielle et spirituelle des prêtres”. Cette session qu’ils ont appelée “Welcome 53” est un signe flagrant de fraternité. De l‘incontournable sanctuaire, à la messe concélébrée dans la chapelle de l’évêque, de l’accueil dans les familles de paroissiens de Mayenne à la partie, moins drôle, sur l’administration et le statut de chacun, ce ne fut que gentillesse des personnes qui nous ont accueillis. 

On les appelle Fidei donum

Les pères étrangers en mission chez nous, nous les appelons les pères Fidei donum. Tout simplement parce que les prêtres étrangers en mission chez nous répondent à l’appel du Pape Pie XII qui en 1957 écrivit un lettre encyclique intitulée ainsi, dans laquelle il invitait les diocèses à envoyer des prêtres vers l’Église nouvelle dans le monde. L’envoi qui s’est fait de l’Europe vers les continents en développement, trouve sa réciproque, cinquante ou soixante ans plus tard, à l ‘heure où ce ne sont plus les Africains qui manquent de prêtres – quoique ! – mais la vieille Église d’Europe. Quelle chance, quelle grâce le Seigneur nous donne de pouvoir vivre ces échanges au nom de l’Évangile et du Christ.

Véronique LARAT

La commission d’accueil des prêtres et les nouveaux prêtres du diocèse.
De gauche à droite, les Pères Gérard Poirier (vicaire général), Arun (St-Melaine), Don Armand (T.A.C), Alphonse (St-Nicolas-du-Haut-Maine – Villaines), Ferdinand (Notre-Dame-du-Hec- doyenné Mayenne), Mgr Scherrer, Laurent (ND du-Bignon – Gorron), Félix Kinaya (St-Clément-du-Craonnais), Gérald Djebardé (Sanctuaire de Pontmain), Jean-Luc Roblin (Meslay).

Leur nomination 

Monsieur l’Abbé Ferdinand Largaton SORO, avec l’accord de Mgr Ignace BESSI DOGBO, évêque du Diocèse de Katiola (Côte d’Ivoire), est nommé prêtre coopérateur des paroisses du doyenné du Pays de Mayenne et référent de la paroisse Notre-Dame-du-Hec, dans le cadre des échanges entre Églises et de la mission Fidei Donum. Il résidera au presbytère de Mayenne.

Monsieur l’Abbé Laurent Doma N’gbo OUATTARA, avec l’accord de Mgr Ignace BESSI DOGBO, évêque du Diocèse de Katiola (Côte d’Ivoire), est nommé prêtre coopérateur à la paroisse Notre-Dame-du-Bignon pour un an, dans le cadre des échanges entre Églises et de la mission Fidei Donum. Il résidera au presbytère de Gorron.

Monsieur l’Abbé Gérald DJÉBARDÉ, missionnaire Oblat de Marie Immaculée, est nommé chapelain au Sanctuaire Notre-Dame-de-Pontmain, avec l’accord du Père Vincent GRUBER, provincial de France. Il résidera au presbytère de la basilique.

Accueil des deux nouveaux prêtres par des Mayennais à Rennes.
Crédit photo : Isabelle Gandon