Je travaille en maison de retraite, je viens témoigner de temps d’échange sur la foi avec des résidents pendant cette année de confinement. Cela fait un an maintenant qu’il n’y a plus d’office religieux à la maison de retraite, les résidents sont privés de ces temps de prière, de rencontre qui sont pour certains des moments très attendus pour vivre leur foi se regrouper, partager, échanger avec le prêtre et les personnes de l’aumônerie. C’est aussi un repère et un moment attendu dans la semaine.

C’est dans leurs chambres que j’ai vécu des moments inattendu et riche en partage. Notre évêque a fait une prière sur le Covid, je connais bien les résidents qui vont à l’office ou qui ont une croix, une icône dans leur chambre.

Témoignages

 

Rencontre avec Mme G

Mme G a un franc parler, je lui propose la prière, elle dit oui. Elle me confie qu’elle a organisé sa sépulture hier avec sa fille au téléphone. Un peu décontenancée, je voie la feuille de dessin où la semaine dernière, il y avait des yeux, elle disait : « Je m’entraîne à faire le regard ». Aujourd’hui sur la feuille, il y a un adulte avec des cheveux longs qui tient deux enfants par la main. Je lui dis : « Vous avez bien avancé ! C’est des personnes de votre familles ? » Elle dit « non », marque un silence et dit : « C’est le Seigneur et les enfants, c’est nous ! Il nous emmène avec lui après sa Résurrection ! Je vais changer les enfants de place ! » ah ! Où vont-ils être ? Elle me dit : « Ils vont être dans ses bras. » Je lui réponds que « oui », il est avec nous ! Elle me regarde, sourit et dit merci.

 

« J’ai dit ma prière ! »

Mme P. est paralysée, je lui propose la prière de notre évêque ; la dame me dit : oh non ! Je ne suis pas pratiquante ; je vais plus à la messe ! Je lui dis qu’il n’y a pas de problème. Je venais de poser la prière sur un petit coin de la tablette. Elle dit : « je regarde la messe à la télé et dis ma prière tous les jours et je prie pour les âmes du purgatoire ». Je lui dis que c’est bien. Elle me confie qu’elle a beaucoup souffert dans son enfance et me raconte. Mme P. me dit qu’elle ne s’est jamais livrée à personne comme ça ! Elle prend la prière, la range et me dit merci. Le lendemain matin, je rentre dans sa chambre, elle sourit et dit : « J’ai dit ma prière ! ».

 

La prière de Guy Gilbert

Mme G est très malade, il y a un an maintenant que nos échanges sont réguliers, elle parle beaucoup de la foi, elle me pose des questions ! Elle a une très belle prière du Père Guy Gilbert qu’elle me propose.

Quelques semaines plus tard, elle me dit : « Ma fille m’a annoncé une bonne nouvelle, son ami qui a adopté une jeune fille… Eh bien ! figurez-vous qu’elle entre au collège et a demandé le baptême. Ses parents ne sont pas croyant et sont tombé des nues devant cette fermeté à demander le baptême ! C’est une jeune fille qui a du tempérament. Ma fille est une amie de sa maman, elle m’a demandé vers qui je pourrais l’orienter pour qu’elle soit accompagné. Et moi j’ai pensé lui offrir la prière du Père Guy Gilbert que je pourrais mettre dans un cadre pour son Baptême. Mais comme j’ai été hospitalisé quelques temps, mes enfants ont changé la disposition de ma chambre et je ne la retrouve plus ! »

Comme je l’avais, je lui dis : « Ce n’est pas grave, je vais refaire une photocopie pour vous et une pour cette jeune fille ». Elle me fait découper une des prières qu’elle voudrait mettre dans un cadre dès que possible. Elle me dit : « Comment je vais faire pour la donner à ma fille pour qu’elle lui donne ? »

Je lui propose de la mettre sous enveloppe et sa fille va pouvoir la prendre au courrier à l’accueil. Cela ne lui convient pas, elle souhaiterait lui donner en main propre. Ça en reste de là, les semaines passent et l’état de santé de Mme G n’est pas très bon ; son moral chute, je lui dis que je vais la confier dans ma prière, elle répond : « Je veux bien, oui ! » Elle a eu une autorisation exceptionnelle d’avoir une visite en chambre. Le lendemain de sa visite, elle est souriante quand j’arrive dans la chambre et dit « J’ai une bonne nouvelle ! ma fille est venue me voir, je lui ai fait lire la prière, elle l’a trouvé très belle et elle est repartie avec pour la donner à la jeune fille de son amie qui l’aura le jour de son Baptême prochainement. »

Mme G a bien pu remettre la prière à sa fille de mains en mains, elle est surtout très heureuse d’avoir vu que sa fille la trouve très belle et qu’elle va la porter en cadeau pour le Baptême de cette jeune fille.