Seigneur Jésus,
avec une adolescente sans titre,
tu fais Marie, ta mère et notre mère.
Avec un criminel pendu sur la croix,
tu fais le bon larron, au cœur plein de repentir.
Avec une fille des rues, désignée au mépris,
tu fais Marie-Madeleine, premier témoin de ta résurrection.
Avec un illettré aux yeux plus gros que le ventre,
et qui fait souvent des gaffes,
tu fais Pierre, le premier chef de l’Église.
Avec un pharisien orgueilleux et sectaire,
tu fais Paul, le premier des missionnaires.
Avec un jeune bourgeois, mal dans sa peau,
un fils de commerçant,
tu fais François, le mendiant d’Assise.
Avec une jeune malade, enfermée dans un couvent,
qui a perdu sa maman à quatre ans et demi,
tu fais Thérèse de Lisieux, patronne des missions.
Avec un professeur de la bonne société de Calcutta,
tu fais Mère Teresa, pauvre parmi les pauvres.
Avec un bel officier aux goûts de luxe,
qui menait une vidé dépravée,
tu fais Charles de Foucauld, l’ermite du désert.
Avec une enfant faible et désarmée,
tu fais Blandine, sainte et martyre à Lyon
Avec un petit curé de campagne, Jean-Marie Vianney,
tu fais le Saint Curé d’Ars,
enraciné dans la terre des hommes
et brûlant de l’amour du Père,
pour le service de ton Église.
Avec le Père Chevrier, dans une salle de bal,
tu fais un serviteur de la Parole semée à tous vents, auprès des plus pauvres.
Seigneur Jésus,
avec moi? Avec nous? …
Que fais-tu ?